AccueilNews

Tony est de retour dans le trailer prometteur du prequel des Soprano

Publié le

par Marion Olité

©HBOMax

Et cette fois, il prend les traits du fils de James Gandolfini.

Tony Soprano s’offre une nouvelle vie, sur grand écran cette fois. En projet depuis de nombreuses années, le film The Many Saints of Newark a finalement pris forme avec la mise en ligne par HBO Max d’un premier trailer, accompagné d’une date de sortie sur la plateforme et dans les salles obscures.

Écrit par David Chase, le papa de la série iconique Les Soprano, et réalisé par Alan Taylor (un talent de la maison HBO, déjà présent sur les épisodes du show diffusé entre 1999 et 2007), ce long-métrage va revenir sur les origines du futur parrain dépressif, "alors qu’il grandit dans l’une des périodes les plus tumultueuses de l’histoire de Newark, devenant un homme au moment où des gangsters rivaux commencent à se soulever et à contester l’emprise de la toute-puissante famille criminelle DiMeo sur une ville de plus en plus déchirée par les conflits raciaux"

Comme vous le savez, James Gandolfini, l’inoubliable interprète de Tony Soprano durant les six saisons de la série diffusée sur HBO, nous a quittés en 2013 à l’âge de 51 ans. Et à l’image de la série centrée sur le quotidien tumultueux d’une famille mafieuse italo-américaine, il fallait que ce prequel reste "dans la famille". C’est donc le fils de James Gandolfini, Michael Gandolfini (vu dans The Deuce), qui incarne Tony Soprano jeune. Et comme on le voit dans ce trailer efficace (qui débute par la voix inimitable du grand acteur disparu), sa façon de jouer comporte, notamment au niveau du faciès, des similarités troublantes avec son père. 

Côté casting, Michael Gandolfini est accompagné d’une belle brochette de talents pour son premier rôle principal sur grand écran : Vera Farmiga (Bates Motel) incarne la mère de Tony, Corey Stoll (House of Cards) l’oncle Junior, Billy Magnussen (Made for Love) prend les traits de Paulie, tandis que le reste du casting se compose de John Magaro (Orange Is the New Black), Jon Bernthal (Punisher), Leslie Odom Jr. (Hamilton), Michela De Rossi (The Rats) ou encore le revenant Ray Liotta

À en juger par ces premières images léchées, qui reconstruisent le New Jersey des années 1960 et 1970, The Many Saints of Newark a tout pour plaire dans le genre film de mafieux doublé d’un propos sociétal, sur le clash à cette époque entre les Italo-Américains et les Afro-Américains. À noter que le long-métrage devait sortir en septembre 2020, mais il a été repoussé en raison de la pandémie de Covid.

L’ironie de l’histoire, c’est que pour David Chase, qui considère le cinéma comme une expérience religieuse, ce projet constituait une consécration. À l’origine, il souhaitait que Les Soprano soit un film, et il s’est retrouvé dans le monde des séries par nécessité, non pas par envie. Une vingtaine d’années plus tard, révolution des plateformes oblige, The Many Saints of Newark ne sera pas uniquement disponible dans les salles obscures, mais sera visible aussi sur la plateforme HBO Max le 1er octobre prochain.

À voir aussi sur biiinge :