AccueilNews

Úrsula Corberó est partante pour un spin-off de La Casa de papel sur Tokyo

Publié le

par Marion Olité

©Netflix

Une idée étonnante mais compréhensible au vu des derniers épisodes de la partie 5 mise en ligne sur Netflix.

Attention, cet article contient des spoilers sur la partie 5 de La Casa de papel. Il est conseillé de l’avoir visionnée avant de lire ce qui suit.

La rentrée aura été explosive du côté de Netflix, qui a mis en ligne les cinq premiers épisodes de La Casa de papel le 3 septembre dernier. On retrouvait nos braqueurs et braqueuses préféré·e·s, avec leurs combinaisons rouges, leurs otages apeurés, leurs masques de Dali et leur plan parfait… qui prenait l’eau de toutes parts !

Toujours empêtrés dans la Banque d’Espagne, Tokyo, Rio et compganie faisaient face dans ces épisodes à une mutinerie des otages mais aussi à une nouvelle équipe de soldats implacables et armés jusqu’aux dents. Le cinquième épisode se terminait dans un bain de sang et un gros boum, le personnage de Tokyo, à l’agonie, ayant le temps de faire exploser sa ceinture pour tuer son ennemi Gandia avec elle.

Un cliffhanger de choc, en attendant les cinq derniers épisodes de la série, qui seront diffusés le 3 décembre prochain. Interviewée par le site espagnol Sensacine, l’interprète de Tokyo, Úrsula Corberó, est revenue sur les flash-back qui révélaient dans cette partie 5 quelques moments de son passé de braqueuse avec son premier grand amour, René (Miguel Ángel Silvestre). Elle voit bien un spin-off de La Casa de papel (et il y en a en développement actuellement, Netflix ne comptant pas lâcher une de ses poules aux œufs d’or) centré sur cette love story très cinématographique.

"J’avais pensé à ça, en fait. Et c’est possible, parce que je pense que… Quand j’ai lu les scripts et que j’ai vu que la question de savoir pourquoi Tokyo avait fini comme ça avait été amené, j’ai trouvé ça très intéressant aussi. Comme le public éprouve une haine envers ce personnage, j’ai trouvé très intéressant de lui donner une chance de s’expliquer et de comprendre pourquoi tout cela est arrivé."

L’actrice ajoute :

"Je pense que c’est une très belle histoire et les flash-back donnent toujours beaucoup de fraîcheur à la série et je pense que c’est aussi très nécessaire dans cette dernière saison où tout est plus sombre que jamais."

© Netflix

On pourrait penser qu’après quatre ans à interpréter Tokyo, Úrsula Corberó ait envie de tourner la page et de voguer vers de nouvelles aventures. Mais l’actrice semble attachée à son personnage, et aimerait lui rendre justice. Si les décisions de la bouillonnante Tokyo ont parfois attaqué son quotient sympathie auprès du public, on n’irait pas jusqu’à dire qu’elle en est "haïe". Après tout, elle est notre porte d’entrée dans cette histoire, notre narratrice ; et sa mort dans la série a choqué plus d’un fan sur les réseaux sociaux.

Il est vrai que l’alchimie à l’écran est palpable entre Úrsula Corberó et Miguel Ángel Silvestre, et on ne serait pas contre suivre un peu plus longtemps ces Bonnie et Clyde modernes, le temps d’une mini-série par exemple. Cela dit, commencer à raconter une histoire dont on connaît la fin (les deux protagonistes meurent à l’écran dans cette partie 5) est un pari risqué. L’avenir nous dira si Netflix et Álex Pina, le créateur de La Casa, comptent s’y aventurer. 

À voir aussi sur biiinge :