AccueilNews

De Validé à Gomorra, le line-up alléchant du festival Canneseries 2021

Publié le

par Marion Olité

©Canal+/Canneseries

Cerise sur le gâteau, Konbini Biiinge va remettre son premier Prix de l’engagement !

Ce mardi 21 septembre, le festival Canneseries 2021 a dévoilé sa programmation lors d’une conférence de presse qui s’est tenue au Comptoir Général. Les séries du monde entier, et notamment celles qui mettent en scène la culture rap, seront à l’honneur lors de festivités qui se tiendront sur la Croisette, entre le 8 et le 13 octobre prochain.

Partenaire du festival, Konbini Biiinge est fier de remettre cette année son tout premier Prix de l’engagement à Laurie Nunn, la géniale créatrice de Sex Education, dont la saison 3 vient d’être mise en ligne sur Netflix. Dans un entretien "Conversation with", nous discuterons avec la créatrice anglaise de ses choix artistiques, inspirations ou encore de ses futurs projets.

© Netflix/Canneseries

Au total, la sélection officielle comprend cette année 24 séries (dix en compétition, dix en compétition court et quatre hors compétition). La cérémonie d’ouverture proposera en avant-première une projection des quatre premiers épisodes de la saison 2 de Validé.

Parmi les séries projetées tout au long de la compétition, notons le teen drama Génération (annulé trop tôt, mais dont la saison 1 arrive sur Canal+), la saison 2 de Narvalo, Diana Boss, la prochaine série de Marion Seclin qui se déroule dans le monde du rap, mais aussi une nouvelle version sérielle adaptée du classique de Jules Verne, Le Tour du monde en quatre-vingts jours, portée par David Tennant et proposée en avant-première.

La série de clôture du festival sera assurée par la troupe de Gomorra, avec la projection en avant-première des premiers épisodes de la saison finale, en présence de certains membres du cast. Notons aussi une nouvelle adaptation de Sisi, à découvrir sur la Croisette et diffusée à la fin de l’année sur TF1.

La compétition officielle est, elle, composée de dix séries, dont Awake, Christian ou encore Countrymen, issues des quatre coins du monde, et qui réservera son lot de pépites, à n’en pas douter. On gardera aussi les yeux ouverts sur la compétition des séries courtes, un format souvent sous-estimé, où s’expriment une grande créativité et les talents de demain.

Ⓒ Sky Atlantic

Du côté des invités, on attend du beau monde : Phoebe Dynevor, l’héroïne de la saison 1 de Bridgerton, recevra le Rising Star Award de Madame Le Figaro, et l’incomparable Connie Britton sera, elle, la récipiendaire du prix Variety Icon Award. On aura du mal à tou·te·s les citer, mais le tapis rose des marches du festival Canneseries sera notamment foulé par : Nikolaj Coster-Waldau (Game of Thrones), qui sera le président du jury de la compétition long, Assaâd Bouab (Dix pour cent) et Marie Papillon, tous deux jurés de la compétition courte, présidée par Aisling Bea.

D’autres personnalités sont attendues, telles que Niels Schneider, Saidou Camara, Orelsan (pour le documentaire Montre jamais ça à personne), Leonie Benesch, Samuel Le Bihan, Arturo Muselli et Ivana Lotito (Gomorra), Rohff, Cut Killer ou encore le réalisateur oscarisé Raoul Peck, la réalisatrice Charlotte Brandstrom et Ioan Gruffudd.

Par ailleurs, le festival proposera une nouvelle saison de Canneseries Writers Club, qui accueillera 50 scénaristes venus du monde entier pour des workshops entre professionnels. Une résidence d’écriture à Cannes et à distance est aussi programmée pour l’année prochaine, pour sa cinquième édition.

On vous donne rendez-vous à Cannes (la billetterie est gratuite et proposée à partir du 23 septembre), et sur le site Canneseries où seront mises en ligne les séries en compétition (en replay pendant 48 heures après leur projection physique) et des rendez-vous exclusifs.

À voir aussi sur biiinge :