AccueilNews

Victime d'une agression transphobe, Laverne Cox témoigne sur Instagram

Publié le

par Marion Olité

©Instagram / Laverne Cox

"Je suis en état de choc."

Victime d’une attaque transphobe alors qu’elle marchait à Los Angeles avec une amie, Laverne Cox a pris la parole sur Instagram pour faire entendre sa voix et dénoncer cet acte intolérable. L’interprète de Sophia Burset dans Orange Is the New Black explique qu’elle se baladait à Griffith Park avec une copine, quand un homme a débarqué pour leur demander l’heure de façon agressive.

"L’amie avec laquelle j’étais regarde alors sa montre et lui donne l’heure. Et après le gars qui a demandé l’heure demande à mon amie : 'Garçon ou fille ?' [l’homme en question parlait de Laverne Cox, ndlr]. Mon amie lui dit alors : 'Va te faire voir'… et tout à coup, le gars a attaqué mon amie.

Je regarde en arrière et je me dis : "Que se passe-t-il ? Ce type est en train de frapper mon amie… Je sors mon téléphone et j’appelle le 911. Tout d’un coup, c’est fini et le gars est parti."

Avec du recul, les deux femmes font la même interprétation de l’agression : l’homme était agressif dès le début et il voulait visiblement savoir, de façon complètement inappropriée et dans une démarche de curiosité malsaine, si Laverne Cox était transgenre ou non.

"Je ne sais pas pourquoi ça importe tant, poursuit l’actrice. Au bout du compte, qu’est-ce que ça peut bien faire ? Je porte une capuche et un pantalon de yoga, je suis complètement couverte, je porte un masque [sanitaire, contre le Covid, ndlr] – qui ça peut intéresser que je sois trans ? En quoi ça affecte vos vies ?"  

Remerciant son amie de l’avoir défendue, Laverne Cox précise qu’elle va bien, et que son amie aussi. Physiquement du moins. "Je suis sous le choc et j’ai été triggered*". Cette agression a réveillé chez l’actrice de vieux souvenirs traumatisants. Elle évoque brièvement des faits datant de l’enfance (elle avait 11 ans), puis un tabassage à 30 ans.

"Il est évident que c’est ma vie. J’ai souvent eu affaire à cela, mais cela ne manque jamais d’être choquant. […] Peu importe qui vous êtes, ça peut être Laverne Cox et arriver. Le monde n’est pas sûr. Je n’aime pas y penser trop souvent. Vivre dans la peur n’est pas une bonne chose. Mais c’est la vérité. Le monde n’est pas un endroit sûr si vous êtes une personne transgenre. Je suis la première à la savoir. C’est juste très triste."

De Busy Philipps à Lena Waithe en passant par Trace Lysette, Lee Daniels ou Kerry Washington, plusieurs personnalités ont apporté leur soutien à Laverne Cox sous sa vidéo Instagram. En 2017, nous avions eu la chance d’interviewer la star, qui livrait un message fort aux jeunes personnes transgenres dans le monde. Depuis son rôle dans Orange is the new black, qui l’a révélée à Hollywood, l’actrice a profité de sa notoriété pour visibiliser les personnes transgenres et sensibiliser le monde aux discriminations et agressions dont elles sont victimes. Notons que dans la série aussi, son personnage de Sophia Burset est victime d’une violente attaque transphobe de la part d’autres prisonnières, au cours de la saison 3.

The National Center for Transgender Equality rapporte que 28 personnes transgenres ont été assassinées aux États-Unis depuis le début de l’année 2020. On ne compte pas ici les agressions physiques et psychologiques, uniquement les meurtres. C’est déjà plus que sur toute l’année 2019.

Un peu plus tôt en 2020, Laverne Cox a produit un documentaire sur la représentation des personnes transgenres dans la pop culture, l’excellent Disclosure, disponible sur Netflix. Elle et d’autres intervenant·e·s analysaient notamment la façon dont les personnages transgenres sont moqués et agressés par les personnages masculins cisgenres dans les films. 

*ne bénéficiant pas de traduction française, ce mot signifie que l’attaque a déclenché chez Laverne Cox d’anciens traumatismes, liés au fait qu’elle déjà a été agressée et harcelée dans le passé. 

À voir aussi sur biiinge :