AccueilNews

Vidéo : Regé-Jean Page revient sur ses scènes de sexe dans Bridgerton

Publié le

par Marion Olité

©Netflix

Et il a dû faire face à quelques réactions de sa famille !

Tandis que les fans de Bridgerton continuent de commenter sur les réseaux sociaux les nombreuses scènes hot que contient la série devenue un phénomène de pop culture, son interprète Regé-Jean Page était l’invité de l’émission Graham Norton Show récemment. L’occasion pour l’interprète du duc d’Hastings de revenir sur l’envers du décor des scènes de sexe de la série produite par Shonda Rhimes.

Après nous avoir régalé de quelques anecdotes, notamment sa peur de casser les superbes meubles d’époque sur lesquels lui et sa partenaire Phoebe Dynevor (Daphne) ont dû s’appuyer pour les séquences de parties de jambes en l’air, l’acteur se fait interroger sur les réactions de sa famille au visionnage de la série d’époque chaude comme la braise.

"On a un groupe What’s App familial, il y a eu des émojis flash, drapeau rouge et pêche de postés. Certaines personnes ont menacé de noter ma pêche, explique-t-il avec cet air pince-sans-rire si propre aux Anglais. Nous avons oublié de prévenir quelques membres de la famille cela dit.

Des cousins n’ont pas eu le mémo. Ils ont regardé la série, et m’ont envoyé un message privé très sévère sur Instagram. Ils m’ont dit : 'Il devrait y avoir des messages de prévention pour tes cousins, j’ai fait en sorte d’aller me faire chauffer des tasses de thé aux moments les plus gênants, mais quand je revenais, tu y étais encore !" 

L’anecdote a évidemment beaucoup fait rire l’assemblée sur le plateau. Si au début de la série Netflix, Daphne et le Duc jouent au jeu du chat et de la souris, une fois leur union célébrée, les deux personnages s’en donnent effectivement à cœur joie durant tout l’épisode 6, qui n’a pas manqué d’être discuté en long et en large par les fans. De manière générale, la série ne se prive pas de dénuder le Duc dès qu’elle en a l’occasion, pour le plus grand plaisir des fans, qui regardent Bridgerton pour l’intrigue (non)… 

À voir aussi sur biiinge :