Ⓒ NBC/Canal+

De Phoebe Waller-Bridge à Michelle Williams, les 5 moments forts des Golden Globes 2020

Les femmes récompensées ont délivré des discours de remerciements puissants et engagés.

#1. Les vannes d’intro malaisantes de Ricky Gervais

Cette année, l’acteur et humoriste Ricky Gervais a succédé à Andy Samberg et Sandra Oh en tant qu’hôte de la cérémonie. Un choix qui en a finalement fait douter plus d’un lors du discours d’introduction dudit présentateur. Hormis quelques rires timides, son monologue, ponctué de blagues morbides ou acerbes à l’égard de Felicity Huffman, qui a fait de la prison pour une affaire de corruption, a laissé le public de marbre. Un ris(c)ky business, en quelque sorte.

Publicité

#2. Le discours engagé de Michelle Williams

Après sa victoire au Television Critics Association Awards puis aux Emmy Awards, Michelle Williams a complété sa liste de trophées avec le Golden Globe de la meilleure actrice dans une mini-série pour Fosse/Verdon. Au cours de son puissant discours, l’interprète de Gwen Verdon a délivré un message émouvant sur le droit des femmes aux États-Unis, évoquant notamment le droit à l'avortement et l’élection présidentielle de novembre 2020, où les Américaines, plus nombreuses que leurs compatriotes masculins, auront un rôle essentiel à jouer.

#3. Le big up de Phoebe Waller-Bridge à Obama

Publicité

Désormais grande habituée des discours de remerciements après ses sacres multiples pour Fleabag, Phoebe Waller-Bridge est montée par deux fois sur la scène du Beverly Hilton lors de la 77e cérémonie des Golden Globes. Pour son second passage, elle n’a pas manqué de faire un clin d’œil à Barack Obama, sous la forme d’une blague à double sens : d’abord parce que Fleabag figure sur la liste des meilleures séries de 2019 selon l’ancien président américain, ensuite pour une scène emblématique de la saison 1, où l’héroïne se masturbe en regardant un speech mythique d’Obama.

#4. Le discours anti-Trump de Patricia Arquette

Une troisième actrice a marqué la soirée des Golden Globes avec un discours frontal et engagé, à l’attention du 45e président des États-Unis. Patricia Arquette, récompensée pour sa prestation secondaire dans The Act, s’en est prise à Donald Trump et ses récentes menaces d’attaque sur l’Iran. Tout comme Michelle Williams, elle a pressé les votants à se rendre aux urnes en novembre prochain, afin d’offrir "un monde meilleur à nos enfants".

Publicité

#5. Les remerciements éméchés d’Olivia Colman

La reine d’Angleterre est devenue la reine de la bouteille à l’occasion de la 77e cérémonie des Golden Globes. Olivia Colman, qui a pris la succession de Claire Foy dans The Crown, nous a offert l’un des moments les plus drôles de cette remise de prix. L’actrice est apparue avec un coup dans le nez pour recevoir son trophée de meilleure actrice dans une série dramatique. Impériale en toutes circonstances, elle a reconnu "avoir déjà un peu bu", pensant qu’elle "ne passerait pas sur scène".

> A lire aussi : le palmarès complet des Golden Globes, côté séries, et côté cinéma

Par Adrien Delage, publié le 06/01/2020