Ces 7 stars de séries qui s’engagent pour l’environnement

Acteurs et actrices, certes, mais aussi activistes lorsque les caméras ne tournent plus. On les aime.

État des lieux d'urgence sur le plastique, tour d'horizon des alternatives et bonnes pratiques à adopter #leplastiquenonmerci par France Inter et Konbini

Peser à Hollywood, c’est bien. Mais faire bon usage de sa notoriété pour soutenir bec et ongles la cause environnementale, c’est déjà mieux. Ce n’est pas nouveau : lorsqu’elles ne sont pas sur le tournage d’un énième épisode, les stars du petit écran trouvent le temps de sensibiliser le grand public en défendant notre chère planète bleue. En l’honneur de la journée sans plastique, on a décidé de mettre en avant une poignée de talents sériels qui n’hésitent pas à prendre position pour le bien de Dame Nature.

Publicité

Maisie Williams (Game of Thrones)

Publicité

Ce serait un euphémisme de dire que les jeunes stars de GoT sont devenues, avec le temps, des influences notables pour beaucoup. Pour le coup, c’est en 2015 que Maisie Williams (Arya Stark) s’est servie de son côté bankable à bon escient, en participant à la campagne "Save the Arctic" de Greenpeace, en collaboration avec Vivienne Westwood. La styliste iconique s’était fermement opposée à la décision de Shell de faire des forages en Arctique et avait ainsi créé un T-shirt, que Maisie et d’autres célébrités ont porté pour promouvoir la cause. Of course, les fonds récoltés par la vente de ce haut ont été directement reversés à Greenpeace.

Nikolaj Coster-Waldau (Game of Thrones)

Publicité

Maisie n’est pas la seule de Westeros à s’être engagée. L’interprète de Jaime Lannister, lui aussi, n’a pas hésité à placer la barre un cran au-dessus en devenant un ambassadeur de l’ONU. La mission qui lui a été confiée ? Sensibiliser le grand public aux objectifs de développement durable établis par l’organisme international. C’est dans ce contexte-là que l’acteur danois a signé, en août 2017, une lettre ouverte pour mettre en lumière la situation environnementale critique au Groenland.

Emmy Rossum (Shameless)

En plus de s’occuper d’une fratrie déjantée dans Shameless tout au long de cette dernière décennie, Emmy Rossum s’est maintes fois impliquée dans la défense de notre planète. En 2010, elle est apparue dans une flopée de spots vidéo pour le Conseil de défense des ressources naturelles, une organisation non gouvernementale consacrée à la préservation de notre écosystème. Par la suite, elle a soutenu Green Cross International, une autre ONG du même acabit, en récoltant des fonds pour protéger notre environnement. Ce n’est pas Fiona Gallagher qui aurait trouvé le temps de faire ça.

Publicité

Ian Somerhalder (The Vampire Diaries)

Difficile d’être plus engagé pour l’écologie que l’ex-star de The Vampire Diaries. Tout a commencé en 2010, quand Ian Somerhalder s’est littéralement sali les mains pour la cause, en se rendant dans le golfe du Mexique pour réparer les dégâts causés par la catastrophe de Deepwater Horizon, cette plateforme pétrolière qui a explosé et pollué l’écosystème local comme jamais. Après avoir organisé plusieurs événements caritatifs en soutien à différentes associations, l’acteur a finalement créé la "Ian Somerhalder Foundation", une organisation visant à défendre la faune et la flore.

Sophia Bush (Les Frères Scott)

En plus d’avoir incarné le meilleur personnage des Frères Scott (et non, ce n’est pas négociable), Sophia Bush peut se targuer d’être une ardente défenseuse des droits environnementaux. Tout comme Ian Somerhalder plus haut, elle a pris l’affaire du Deepwater Horizon à cœur.

Après s’être rendue sur place, en Louisiane, l’actrice s’est associée avec DoSomething, une ONG visant à motiver la jeunesse à soutenir de multiples causes sociétales, pour les sensibiliser aux enjeux environnementaux. Elle n’a également pas hésité à lancer une récolte de fonds pour réhabiliter la zone où l’incident du Deepwater Horizon avait eu lieu, mais également à participer à un semi-marathon en guise de soutien symbolique.

Shailene Woodley (Big Little Lies)

Dans le genre activiste de l’extrême, Shailene Woodley ne se défend franchement pas mal. Défenseuse avérée de Dame Nature, la jeune femme a manifesté en 2016 contre la construction d’un pipeline transportant du pétrole jugé dangereux pour l’environnement. C’est son engagement sans faille qui l’a conduite à son arrestation pour violation de propriété, écopant dans la foulée d’un an en liberté conditionnelle.

Mais son intérêt pour la cause écologique remonte à plusieurs années en arrière : c’est en 2010 qu’elle a fondé, avec sa mère, All It Takes, une ONG qui a pour but de fédérer des jeunes autour de valeurs comme la compassion et l’initiative pour ensuite influer positivement sur la nature et le climat.

David Harbour (Stranger Things)

Bon, on avoue, c’est surtout en guise de bonus qu’on intègre le shérif Hopper dans notre sélection. En réalisant un de ses rêves (en l’occurrence, danser avec des manchots sur la banquise), la star de Stranger Things a réussi à faire parler de Greenpeace, promouvant une pétition visant à créer la zone protégée la plus grande de toute la planète. Ou comment allier l’utile à l’agréable.

Bien entendu, ces sept talents issus d’Hollywood ne sont pas les seuls à s’engager en soutien à la cause environnementale ou en opposition au réchauffement climatique. On peut également mentionner Joshua Jackson (The Affair), Julia Louis-Dreyfus (Veep), Jane Fonda (Grace et Frankie), Rosario Dawson (Luke Cage), Kate Walsh (13 Reasons Why) et tant d’autres…

Par Florian Ques, publié le 27/03/2019

Copié

Pour vous :