© AMC

Arrêtés pour fabrication de meth, deux profs de chimie se sont crus dans Breaking Bad

N'est pas Walter White qui veut.

Qu’on le veuille ou non, les séries nous influencent. La fameuse coupe de Rachel dans Friends a inspiré une tendance capillaire, le make-up pailleté d’Euphoria a causé une nouvelle vague de maquillage chez les ados américains (et pas que)… et puis il y a ceux qui prennent exemple sur Breaking Bad et pensent qu’ils peuvent devenir fabricants de méthamphétamine.

Comme le rapporte The New York Times, Terry Bateman et Bradley Rowland, deux professeurs de chimie à l’université de Henderson State, située dans l’Arkansas, ont été arrêtés par les autorités. Le motif de leur arrestation ? Les deux collègues auraient fabriqué leur propre meth au sein même de leur laboratoire de travail. Pour info, la meth est une drogue de synthèse qui peut être manufacturée avec des substances chimiques auxquelles les deux accusés avaient facilement accès, dont le chlorure de benzyle… qui les a tout bonnement trahis.

Publicité

En effet, les deux profs/Walter White en herbe se sont fait griller à cause d’une odeur puissante qui a engendré la fermeture temporaire de tout le département scientifique de l’université. Une entreprise externe est venue se charger de ventiler le bâtiment et s’est très vite rendu compte, via des tests en laboratoire, que l’étrange senteur contenait des traces de chlorure de benzyle.

Depuis cette découverte, les deux professeurs ont été mis en observation par les autorités locales, bien que l’article du New York Times ne précise pas la peine encourue. Une date pour leur procès doit encore être fixée. Toute cette histoire fait tout de même écho à Breaking Bad : d’ailleurs, Bradley Rowland était surnommé Heisenberg par certaines personnes de son entourage et avait déjà déclaré son affection pour la série.

Par Florian Ques, publié le 18/11/2019

Copié

Pour vous :