AccueilPop culture

Comment Dawson en pleurs est devenu l’un des premiers mèmes Internet

Publié le

par Marion Olité

©TheWB

Retour sur un gros chagrin d’amour devenu un mème planétaire.

Alors que les abonné·e·s Netflix découvrent, ébahis, les malheurs et bonheurs des ados torturés de la petite ville de Capeside*, en tant qu’experte d’une série que je connais par cœur, j’ai eu envie de revenir sur ce moment de Dawson que les digital natives connaissent sans même avoir regardé la série, celui de la naissance d’un gif devenu un mème planétaire. Oui, je parle de cette image de ce malheureux Dawson Leery, visiblement au top de sa souffrance, dont le visage s’effondre théâtralement.

La séquence est tirée de l’épisode "True Love" (S03E23), dans lequel les parents de Dawson se marient une deuxième fois, après bien des péripéties dans leur couple. Alors qu’ils nagent dans un bonheur conjugal retrouvé, leur fils blondinet est en train de vivre l’exact opposé. Il a compris que celle qu’il considère comme le grand amour de sa (jeune) vie, Joey Potter, est amoureuse de son meilleur ami, Pacey Witter. Un amour intense et réciproque. Mais ne supportant pas l’idée de perdre son âme sœur et son meilleur ami, Joey, bien qu’amoureuse, hésite à prendre sa décision. Après une dernière discussion paroxysmique, où l’adolescent enjoint sa bien-aimée à suivre son cœur et donc à retrouver Pacey (sur le point de se casser de Capeside à bord de son bateau), le jeune homme s’écroule de chagrin sur le fameux ponton en face de sa maison.

L’épisode, un des plus importants du trio amoureux qui format la colonne vertébrale de Dawson, a été diffusé pour la première fois le 24 mai 2000. Mais ce n’est que six ans plus tard, le 6 décembre 2006, que le youtubeur notdatbigyet poste une courte vidéo de ce moment, intitulée "Dawson’s Crying Face". Il commente sous l’extrait de quelques secondes : "Quand Dawson pleure. Ce sont les pleurs les plus hideux que je n’ai jamais vus à la télévision." Et c’est ainsi que naquit le mème Dawson. Les captures d’écran de l’extrait se multiplient alors, devenant des gifs. L’image refait surface en 2008 dans un article du blog I Will Dare avant d’être utilisée pour des sujets (comme celui de la bloggeuse Becky Yamamoto en 2009, "There’s no crying in life") qui n’ont rien à avoir avec la série, un très bon indicateur de la cote de popularité d’un mème.

Pour s’épanouir sur Internet, un mème doit pouvoir transmettre des émotions fortes et immédiates. La façon très expressive et over the top dont James Van Der Beek joue Dawson (personnage par ailleurs plutôt mélodramatique et dans l’auto-apitoiement permanent) avait tout pour retenir l’attention. Il représente aussi à la perfection la "fragilité masculine" et les "male tears" face à l’émergence d’une nouvelle vague féministe. Ce mème est génial car il est universel et utilisable à volonté. Exemples :

C’est une décennie après la diffusion initiale de la séquence dans la série de Kevin Williamson que le mème Dawson en pleurs va connaître son apogée. En 2011, le site Funny or Die enfonce le clou en collaborant avec James Van Der Beek pour une nouvelle série de gifs reprenant l’attitude larmoyante de ce Dawson, ainsi que toute une autre flopée d’attitudes, l’acteur révélant à la même époque tout son talent d’autodérision dans la comédie hilarante Don’t Trust the Bitch (2012-2013), où il incarne une version autocentrée et pas très futée (mais attachante) de lui-même. Parmi ces gifs, celui qui a le plus été utilisé (et l’est encore dix ans plus tard) le montre applaudissant de façon cynique.

Le 25 juillet 2011, le mème est ajouté sur le site Meme Generator. Depuis, il a été utilisé plus de 23 0000 fois. Interviewé en 2012 par le Huffington Post, James Van Der Beek se souvient du tournage de cette fameuse scène de chagrin d’amour :

"Ce n’était pas écrit, je ne pense pas. Je veux dire que c’était approprié pour la scène. Vous savez, c’était juste du drame intense ; vous vivez avec ce personnage depuis un certain temps et une scène comme celle-là vous fait tomber sur les genoux et vous la perdez. Ils ont crié 'coupez !' et m’ont dit 'Oh mon Dieu, c’était incroyable !'. Je me souviens donc d’avoir été complètement surpris par cette scène, parce qu’elle était tout à fait sincère. Le fait qu’elle soit utilisée pour se moquer de moi maintenant, je trouve ça tellement drôle !"

En 2018, son frenemy dans la série, Joshua Jackson, qui incarne Pacey Witter, poste un nouveau clin d’œil en publiant une image de lui en train de pleurer à côté du mème culte, indiquant : "Je viens te voler ta couronne ?"

©Instagram/JoshuaJackson

Le sujet est également revenu en 2018 car on fêtait les 20 ans de Dawson’s Creek. Dans une interview accordée à Entertainment Weekly, les deux hommes ont de nouveau discuté de ce mème culte, devenu un objet de merchandising chez les accros de la culture Web, qui parfois, portent des T-shirts "Dawson’s Crying" sans même connaître l’origine de l’image !

"Ce n’est pas combien de fois tu as pleuré qui importe, c’est comment tu l’as fait", notait un Joshua Jackson taquin. Et James Van Der Beek de conclure :

"J’adore ça. C’est ce que je préfère dans toute cette histoire ! C’est hilarant pour moi que vous puissiez travailler pendant six ans sur une série… et qu’elle soit réduite à trois secondes. C’est une parfaite leçon de ce que peut faire Internet."

* La série vient d’être mise en ligne intégralement sur Netflix, elle l’était déjà aussi sur Amazon Prime Video.

À voir aussi sur biiinge :