AccueilPop culture

Comment le Simpson Horror Show est devenu une tradition à Halloween

Publié le

par Marion Olité

©Fox

Il y a 30 citrouilles déjà était diffusé sur les écrans américains le premier épisode spécial Halloween des Simpson.

C’est une tradition depuis la saison 2 des Simpson, aka le dessin animé parodique le plus populaire de l’histoire du petit écran. Le 25 octobre 1990, Fox a diffusé le tout premier épisode spécial pour fêter Halloween, baptisé "Treehouse of Horror" (en français, ces épisodes sont traduits par "Simpson Horror Show").

Matt Groening et ses scénaristes avaient imaginé trois histoires en une. Réunis au fond de leur jardin, dans une cabane perchée sur un arbre (d'où le nom de l’épisode, "treehouse"), Bart, Maggie et Lisa se racontent des histoires horrifiques, les trois segments s’inspirant et parodiant des références du genre, comme Poltergeist, Amityville et Shining.

Inspiré par les comics horrifiques des années 1950, ce tout premier épisode contenait un message d’avertissement déclamé par Marge Simpson elle-même. Elle encourageait les parents à ne pas laisser les enfants devant leur téléviseur au lieu d’envoyer des "lettres énervées" à la chaîne le lendemain. Puis la première histoire, contée par Bart, se tient, comme il se doit, dans une maison hantée.

Le deuxième segment voit les Simpson kidnappés par des aliens, Kang et Kodos, qui reviendront passer une tête dans chaque épisode halloweenesque, pour le clin d’œil. Le troisième récit, le plus audacieux, est une adaptation du poème d’Edgar Allan Poe, "Le Corbeau", qui a valu à cet épisode un vrai succès auprès des critiques. Il prouvait que les Simpson pouvaient aussi travailler sur du matériel intellectuel et l’intégrer à leurs univers. 27 millions d’Américain·e·s seront au rendez-vous devant leur téléviseur.

L’épisode spécial d’Halloween, avec une structure en trois histoires différentes, est devenu un rendez-vous traditionnel depuis son lancement en octobre 1990. Et plutôt que de changer le titre de l’épisode chaque année, des chiffres romains ont été ajoutés au titre initital, "Treehouse of Horror".

Diffusé soit la semaine d’Halloween, soit la première semaine de novembre, l’épisode voit les personnages des Simpson propulsés dans des histoires encore plus sombres, gores, abracadabrantes et irréalistes qu’habituellement. Voilà pourquoi, à part le premier, qui peut l’être, les "Treehouse of Horror" ne sont pas considérés comme des épisodes canon.

Matt Groening explique ainsi dans les commentaires du DVD de la saison 2 de la série que ces épisodes sont devenus une échappatoire créative :

"On peut briser les règles et voir les personnages se faire couper la tête. Et je pense que ces épisodes possèdent une dimension cathartique pour les scénaristes, qui peuvent faire faire aux protagonistes toutes sortes de choses horribles."

Les génériques – les fameux "couch gags" – changent aussi et se permettent de grandes libertés. Si la série parodie surtout les œuvres horrifiques ou de SF (avec un faible pour The Twilight Zone) et qu’elle continue à privilégier cela (Stranger Things y est passée pour le "Treehouse of Horror XXX"), elle s’attaque parfois à des œuvres de genres différents, comme cette année à Toy Story, Spider-Man: New Generation et Russian Doll (cette année 2020 a effectivement ressemblé à Un jour sans fin).

On y trouve aussi d’autres nombreuses références à des livres, films, musiques et séries de la pop culture. Certains médias américains, comme Screen Rant, aimeraient que les scénaristes reviennent sur l’impulsion des débuts et se montrent plus créatifs dans leur storylines, l’inspiration se tarissant au fil des saisons.

Cette année, le "Treehouse of Horror XXXI" sera diffusé le 1er novembre prochain sur Fox. En France, Les Simpson ont connu une diffusion chaotique, et certaines saisons, dont les épisodes d’Halloween, étaient restées inédites. L’arrivée de Disney+ a permis de voir débarquer l’intégrale de la série, et la saison 31 en octobre. La plateforme propose aussi des entrées thématiques et regroupe tous les épisodes "Treehouse of Horror" sous la collection "Les Simpson : Horreur". 

À voir aussi sur biiinge :