©Netflix

En écoute : la bande originale géniale de The End of The F***ing World 2

Signée une nouvelle fois Graham Coxon.

Entre The End of The F***ing World et la musique, c’est une histoire d’amour. Impossible de penser à l’épopée amoureuse et sanglante des ados Alyssa et James sans avoir en tête des standards de la pop américaine comme "Laughing on the Outside" de Bernadette Carroll ou l’adorable titre de Graham Coxon, "Walking All Day", sorti au moment de la première saison, en 2017.

Le guitariste et chanteur de Blur, qui avait composé la soundtrack originale de la première livraison, a remis ça pour accompagner une deuxième saison bouleversante, mise en ligne sur Netflix le 4 novembre dernier. Et à l’image de la série signée Charlie Covell, c’est un nouveau sans-faute. Ses compositions inspirées par la folk des années 1960 et le surf rock accompagnent idéalement la reconstruction d’Alyssa et James et le début d’une certaine maturité dans cette saison 2 moins tape-à-l’œil. Le titre "She Knows" a remplacé "Walking All Day".

Publicité

D’autres chansons, comme "Dining Room Stand-Off", donnent l’impression de plonger dans un western moderne. Les inspirations sont multiples et participent à créer l’univers si singulier qu’est celui de The End of The F***ing World, à la fois rebelle, triste et épique. La bande originale est dispo sur toutes les plateformes de streaming musicales, comme Deezer ou Spotify, depuis le 8 novembre. Faites-vous du bien aux oreilles.

Publicité

Par Marion Olité, publié le 15/11/2019

Copié

Pour vous :