10 mèmes qui prouvent que Freaks and Geeks est une série géniale

Disco sucks !

Créée par Paul Feig et produite par Judd Apatow, Freaks and Geeks est disponible sur Amazon Prime Video. L'occasion, enfin, de la regarder dans de bonnes conditions en France. Et de déclarer notre amour à cette série culte en 10 mèmes.

Basée sur la jeunesse de Judd Apatow, Freaks and Geeks décrit le quotidien d'une bande d'ados dans les années 1980, qui traînent au lycée McKinley, dans le Michigan. Diffusé pendant la saison 1999-2000, le show a connu une vie éphémère sur NBC, et ne compte que 18 petits épisodes. Avec le temps, cette série au casting incroyable - qui a révélé entre autre James Franco, Seth Rogen, Jason Segel ou encore Busy Philipps - est devenue un classique du genre. Son ton rebelle et ses répliques justes et hilarantes traversent les époques.

Publicité

Comme son nom l'indique, la série suit d'un côté une bande de nerds (avant que les geeks ne contrôlent le monde) qui galèrent avec les filles, et de l'autre les rebelles marginaux, fan de rock du bahut. D'une façon ou d'une autre, ils sont tous très drôles et délicieusement losers. La preuve en 10 mèmes.

Sam, Bill et Neal sont les trois geeks les plus inséparables du monde. Ils se prennent des râteaux par les filles et des coups de pied au cul par les mecs, toujours ensemble. Sam a une ambition dans la vie : devenir humoriste. Mais son humour n'est pas toujours compris par ses petits camarades.

freaks-3

"Je vous emmerde. Je suis hilarant."

Publicité

James Franco interprète Daniel Desario, le rebelle défoncé du matin au soir, grand mytho devant l'éternel. Le bad guy a une copine officielle - Kim jouée par Busy Philipps - mais s'il avait eu Facebook à l'époque, il aurait mis en statut "C'est compliqué".

freaks-4

"Je ne veux avoir de relation avec personne."

Dans Freaks and Geeks, même les parents sont tordants. Harold (Joe Flaherty), le père de Lindsay et Sam incarne tout ce qui rend dingue les ados. Il est rétrograde et sort des énormités sur un ton sarcastique, qui le rend au final très drôle. Il n'aime pas les rocks star.

Publicité

freaks-1

"Tu sais qui séchait les cours ? Jimi Hendrix. Tu sais ce qui lui est arrivé ? Il est mort."

Au rayon des rabats joie, il y a aussi la petite fille modèle Millie, en réalité aussi folle que ses petits camarades.

freaks-2

"Non merci, je préfère me défoncer à la vie"

Publicité

Les nerds de Freaks and Geeks sont parfois très sûrs d'eux, comme ce specimen qui pense avoir trouvé la recette miracle, l'humour, pour tomber les filles. Si seulement ça suffisait...

freaks-5

"Le rire est l'aphrodisiaque ultime. Fais rire une femme, et elle tombera amoureuse de toi."

Côté mec foncedé, Nick en tient une bonne couche. Ce grand nounours naïf, qui rêve de devenir batteur pro, ne jure que par le rock et Led Zeppelin. Rien que pour ça, on l'adore.

freaks-6

"Je crois en Dieu mec. J'ai ressenti son pouvoir. Il joue de la batterie pour Led Zeppelin et il s'appelle John Bonham baby !"

Lindsay (jouée par la géniale Linda Cardellini), l'héroïne de la série en pleine crise existentielle après la mort de son grand-père, découvre la vie et ses aléas. C'est l'intello du groupe, et elle a parfois ce genre de réflexion profonde.

freaks-7

"Tous les gens beaux ne sont pas cool pour autant."

Seth Rogen est Ken, le plus sarcastique de la bande. Mais derrière ses allures de mec qui s'en bat les steaks, il aura le même soucis que tous ses petits camarades : les filles.

freaks-9

"Je suis sarcastique moi ?"

La phrase qu'on aurais tous dû sortir à nos profs au lycée pour ne pas qu'ils se fassent trop d'espoir. Daniel a des petits soucis de confiance en lui, mais il les oublie vite avec le rock, les filles et les oinj.

freaks-10

"Juste, ne vous attendez pas à ce que je sois bon à quoi que ce soit."

Et parce que Freaks and Geeks est une ode au rock.

Par Marion Olité, publié le 08/10/2015

Copié

Pour vous :