Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux : La Casa de Papel VS Prison Break

"J'ai pas le temps, mon esprit glisse ailleurs !"

Cela ne vous aura pas échappé : il existe des similarités entre le hit espagnol de Netflix et un phénomène sériel qui remonte au début des années 2000, j’ai nommé Prison Break. Dans les deux cas, il s’agit de séries à huis clos, où un homme, que dis-je "un cerveau" a élaboré pendant des mois un plan parfait et particulièrement sinueux pour mener un objectif à bien : s’évader d’une prison de haute sécurité ou réaliser un braquage réputé impossible. Évidemment, rien ne va se passer comme prévu. Michael Scofield et Le Professeur vont devoir improviser pour se sortir de situations désespérées.

La comparaison ne s’arrête pas là : avec quasiment 15 ans d’écart, les deux séries sont devenues de véritables petits phénomènes de société à leur sortie, adoubées par le grand public et par le monde du rap. À l’image de Prison Break, dont la saison 1 divertissante a laissé place à d’autres saisons oubliables, La Casa de Papel montre aussi les limites de son concept et la saison 4, sortie le 3 avril dernier, bien que très populaire, a aussi été extrêmement critiquée. Notamment sur les réseaux sociaux, où la guerre fait rage pour décider une bonne fois laquelle des deux séries d’action a le plus de mérite et quel "cerveau" est le plus intelligent.

Publicité

Ça commence comme ça

RT pour Prison Break , FAV pour La Casa De Papel pic.twitter.com/Eo0bZjI4v2

— Emma (@Emma_rsds) April 13, 2018

Il y a les pro Prison Break, qui étaient là en 2004

Quand je vois encore La casa de papel vs Prison Break, vous comprenez pas que Prison break en même pas 1 saison il broie la casa de papel? pic.twitter.com/eeG4bUKAVn

— Hmm Hmm (@DudeAmIstupid) April 22, 2020

Publicité

Une seule saison de Prison Break gry toute la Casa de Papel sah pic.twitter.com/tuBaNWFuLK

— Ya2Scofield(g sauté) (@Yacine22410547) April 22, 2020

Le seul point commun entre la Casa de Papel et Prison Break.

Et encore.. ils l'ont copié pic.twitter.com/a98dHbSBYO

— FR∆NC¥SCO (@Franc_Ysco) April 19, 2020

Publicité

Et les pro La Casa de Papel (moins nombreux) 

Le Professeur avait tout prévu, même le coronavirus.

Publicité

Michael Scofield VS Le Professeur

Aucun des deux le plus intelligent c le mec qui a écrit le scénario des séries eux c que des acteurs

— Mouskay78(@Mouskay78130) April 22, 2020

Scofield > le professeur

Voilà pourquoi michael scofield est plus intelligent que le professeur #PrisonBreak #CasaDePapel pic.twitter.com/4bj2eQaEcx

— (@M_leChiffre_) April 22, 2020

Par contre ceux qui favorise ils ont rien compris mdrr en plus votre professeur c’est Berlin qui a tout planifié mais vous savez pas suivre une série

— (@S08Gan) April 22, 2020

Clairement le professeur de la Casa de papel le mec il passe 1/3 de la série à présenter son plan imbattable et 2/3 de la série à complètement le foirer. Cette série je m'attendais à Ocean's Eleven en Espagne au final c'est Les Feux de l'Amour au Credit Mutuel putain. https://t.co/tQTaU1vIEt

— Fabien V (@Fabien_v31) April 22, 2020

En tout cas, si vous avez besoin de conseils pour des plans de braquage, Le Professeur se tient à votre disposition, en mode confinement.

Chuis mort le professeur donne lui aussi des cours virtuels pic.twitter.com/fkP0mG2CEJ

— Furyoz (@Furyoz_) April 16, 2020

Des idées brillantes pour la suite de La Casa de Papel

Visiblement, les scénaristes de la série espagnole sont un peu en panne d’inspiration. Heureusement, les twittos ont des idées de guests pour relancer la machine en France. Après les apparitions de Neymar ou l’arrivée du personnage qui ne sert à rien, Marseille, voici un nouveau venu pour intégrer le casting… Jawad.

Des vocations se créent

J’ai besoin du plan de la BCAO Et des volontaires pour Tourner la casa de Papel,et si on nous emprisonne on tourne prison break

— Ousmane (@MaigaOu46036925) April 19, 2020

Fin du game : il n’y a en réalité pas grand monde pour défendre La Casa de Papel sur Twitter. C’est bien Prison Break qui gagne par KO !

Par Marion Olité, publié le 23/04/2020