© Hulu

En écoute : la playlist éclectique et rétro à souhait de High Fidelity

Élevé par une Zoë Kravitz au top, le remake du film éponyme de 2000 s'est démarqué avec sa bande-son incroyable.

Pour la dernière Saint-Valentin, la plateforme Hulu a inauguré High Fidelity, dramédie attachante basée sur le long-métrage du même nom (qui est, fun fact, adapté du roman de Nick Hornby). En pleine crise existentielle, Rob, proprio d’un magasin de vinyles, traque ses ex pour les confronter et saisir ce qui ne tourne pas rond chez elle. Avec l’univers de la musique en toile de fond, la série se devait de brandir une bande originale exceptionnelle.

Concrètement, High Fidelity a été plus qu’à la hauteur sur le plan musical. Scène après scène, Zoë Kravitz – la star de Big Little Lies campe ici le rôle principal – déambule dans les rues new-yorkaises sur fond de classic rock, de hip-hop et autres titres phares des décennies révolues, tous genres confondus. Tout comme le personnage de Rob qui fait état de goûts divers et variés, la série ne se montre pas élitiste et propose tout un vaste panel de musiques qui n’ont rien à voir les unes avec les autres.

Publicité

Alors oui, la série mise en grande partie sur des hits qu’on ne présente plus, convoquant du David Bowie, du Notorious B.I.G., du Blondie… Mais en parallèle, High Fidelity ose incorporer des artistes hautement moins mainstream, faisant découvrir aux néophytes de la musique des titres plus niches.

Le petit plus qui rend l’usage de ces morceaux encore plus singulier, c’est que Rob et ses potes musicos nous gâtent avec des anecdotes bien pensées sur les groupes qu’on connaît bien, pour mieux les coller à son récit. Mention spéciale à Fleetwood Mac, dont les imbroglios love ne sont pas oubliés. Quoi qu’il en soit, cette playlist va vous faire du bien aux oreilles (et la série, à votre petit cœur, faites-nous confiance).

Publicité

Par Florian Ques, publié le 06/03/2020