© HBO

5 bonnes raisons de rattraper Insecure, la meilleure série sur le dating

Il n'est pas trop tard pour mater les premières saisons de cette dramédie signée HBO dont vous ignorez peut-être l'existence.

Pour peu que vous ne travailliez pas durant cette période de confinement, c’est peut-être l’occasion de meubler ce temps libre inopiné par le visionnage de nouvelles séries. Idéalement des séries de qualité, comme la trop sous-estimée Insecure. À l’antenne de HBO depuis 2016, ce petit bijou nous vient d’Issa Rae, actrice, scénariste et réalisatrice (rien que ça) révélée par sa web-série Awkward Black Girl à tout juste 27 ans.

Dans la première saison d’Insecure, la principale intéressée se glisse dans la peau d’Issa, une vingtenaire essayant de jongler entre son job, ses amies et, surtout, son boyfriend Lawrence qui se repose un peu trop sur ses lauriers. Mais ça, c’était au début. Depuis, le personnage a fait du chemin et on s’impatiente de voir quelle direction elle va suivre dans la saison 4, dont le top départ est prévu ce lundi 13 avril en US+24 sur OCS en France.

Publicité

Histoire de vous convaincre une bonne fois pour toutes, on a déniché 5 (excellentes) raisons de rattraper la série avant qu’elle ne reprenne du service par chez nous.

#1 Le dating dans son habit le plus réaliste

Applis de rencontres, rendez-vous à l’aveuglette, flirts par textos interposés… Le dating n’aura jamais été une expérience aussi tempétueuse qu’au XXIe siècle, où le virtuel prend le pas sur le relationnel. Depuis ses débuts, Insecure parvient à mettre en lumière les affres du célibat à cette période sur-connectée, notamment à travers Molly, la BFF d’Issa. Sans trop se l’avouer, cette dernière rêve d’une vie de couple classique, apaisante… mais se heurte aux subtilités du dating contemporain, où ghosting et peur phobique de l’engagement sont devenus monnaie courante. Jamais une série n’aura dépeint ces travers, propres à notre génération, d’une manière aussi authentique. Hétéro, queer, blanc, racisé… le propos de la série concerne tout le monde et se pare d’une universalité remarquable. "On essaie juste de montrer qu’on peut s’identifier aux personnes racisées", avançait Issa Rae en 2016. Pari réussi.

Publicité

#2 Des amitiés féminines complexes

Épisode après épisode, Insecure tisse des relations fascinantes entre Issa et les autres femmes de sa vie. Mais s’il y en a bien une qui sort du lot, c’est son amitié bringuebalante avec Molly. Amies depuis leurs années fac sur le campus de Stanford, les deux ont conservé un lien solide malgré les années et leurs trajectoires professionnelles divergentes. Solide, jusqu’à un certain point. Au gré des saisons, le lien se délite mine de rien, en dépit des efforts qu’elles entreprennent çà et là pour maintenir la flamme. Car oui, l’amitié est aussi une forme d’amour avec ses épreuves à surmonter. Et ça, Insecure le souligne avec brio.

#3 Un rapport sain à la sexualité

Publicité

Sans être aussi révolutionnaire qu’une Girls, la série d’Issa Rae se défend très bien dans sa représentation de la sexualité féminine. Son héroïne, d’ailleurs, en est l’exemple parfait. Insecure se permet des scènes plutôt explicites, avec notamment un passage d’éjaculation faciale qui reste en tête longtemps après son visionnage (qu’on le veuille ou non). Et le rapport qu’entretient Issa avec son désir sexuel s’apparente à une bouffée d’air frais : elle couche parce qu’elle en a envie et invoque son propre plaisir, se positionnant dans un rôle actif plus que passif. Elle s’approprie son bien-être sexuel et ça fait du bien.

#4 Une bande-son au poil

Parce que, comme son alter ego dans la série, Issa Rae met un point d’honneur à valoriser les personnes noires, la BO géniale d’Insecure est essentiellement composée d’artistes racisés. On retrouve des noms comme Blood Orange, H.E.R., Kali Uchis… mais aussi une vaste majorité de musicien·ne·s inconnu·e·s aux bataillons, que la série nous fait découvrir scène après scène. La musique occupe une place primordiale dans chacune des saisons et chaque morceau semble être trié sur le volet. Pour la petite anecdote, on soulignera que Solange Knowles est consultante musicale pour Insecure. Si ça ne suffit pas à vous convaincre…

Publicité

#5 Kelli, la caution humour

Impossible de parler Insecure sans évoquer Kelli, l’une des proches copines d’Issa. Un temps au second plan, elle gagne en temps d’écran au fil des saisons et s’impose comme le personnage le plus hilarant de la série, voire de toutes les séries diffusées ces dernières années. Son fort caractère, son absence totale de pudeur, son timing comique… tout est parfait chez Kelli. On ne se remettra probablement jamais de son arrestation à Coachella dans la troisième saison, l’un des moments les plus iconiques de la série. On croise les doigts pour que la nouvelle fournée d’épisodes offre Natasha Rothwell, son interprète, la place qu’elle mérite. Si oui, fous rires garantis.

Insecure est disponible à la demande en intégralité sur OCS dans notre Hexagone.

Par Florian Ques, publié le 10/04/2020