AccueilPop culture

Les leçons de vie de Yellowstone résumées en 10 gifs

Publié le

par Anaïs Bordages

La série la plus populaire du câble américain, qui suit une famille de riches et puissants ranchers dans le Montana, est pleine d’enseignements.

Les leçons de vie de Yellowstone résumées en 10 gifs

Ⓒ Paramount+

#1. Les clichés existent pour une raison

Si vous n’avez jamais regardé Yellowstone, soyez averti·e·s : cette série contient peut-être la plus grande accumulation de clichés narratifs de toute l’histoire de la télé. Mais c’est justement son plus grand attrait : haine fratricide, pères tyranniques, règlements de comptes à outrance, hommes taiseux et femmes fatales…

Si tous ces ressorts éculés fonctionnent encore, c’est parce qu’ils sont sacrément divertissants. Et puis, loin d’être prévisible, Yellowstone trouve toujours un moyen de corser ses intrigues pour nous donner juste ce qu’il faut de surprise… Surtout lorsqu’il s’agit de tuer les gens de manière originale.

#2. Tout peut être une arme

Absolument tout. Vous voulez vous débarrasser de votre pire ennemi ? Rien de plus simple, il suffit de lui jeter un serpent dessus. Ou louer des hélicoptères militaires et donner du foin empoisonné à ses vaches. Ou lâcher un taureau enragé dans un bar et bloquer les portes. Bref, s’il y a bien une chose que l’on ne peut pas reprocher à Yellowstone, c’est le manque d’inventivité.

#3. Le deuxième amendement, c’est sacré

Dans Yellowstone, le port d’armes n’est pas un droit, c’est une religion, un mode de vie. Heureusement, parce qu’aucune autre famille d’éleveurs de vaches n’a jamais été impliquée dans autant de fusillades. Régulièrement attaqués et menacés de mort, les Dutton sont toujours armés jusqu’aux dents et peuvent riposter rapidement, comme lorsque Kayce, assiégé dans son propre bureau, renverse la table pour se protéger et balance instinctivement une grenade qui traînait dans ses tiroirs.

#4. Ne faites confiance à personne

Car tout le monde, je dis bien tout le monde, veut voler vos terres, tuer vos enfants et empoisonner vos vaches. Ne l’oubliez jamais.

#5. Rien de tel qu’une bonne métaphore

Dans Yellowstone, les personnages sont constamment en rogne et n’hésitent pas à le faire savoir de la manière la plus alambiquée possible. C’est comme si cette série avait son propre langage : elle n’est pas écrite en anglais, elle est écrite en menaces.

Dans chaque épisode, les personnages passent leur temps à défendre leur territoire et communiquent uniquement à l’aide de métaphores plus ou moins lourdes et hostiles. Certes, ça peut être un peu épuisant à la longue, mais ça a l’air de bien fonctionner pour eux… Ou pas.

#6. Vrai homme garde ses émotions pour lui

Si certaines œuvres font l’éloge de la masculinité toxique, celle que prône Yellowstone est carrément radioactive. Très populaire dans l’Amérique des terres, plus conservatrice et rurale que celle des côtes, Yellowstone défend avec passion l’American way of life, et la figure traditionnelle du cow-boy taiseux qui vit de ses terres sans être emmerdé par personne.

Chez le showrunner Taylor Sheridan, les hommes ne s’expriment qu’en grognant, ne pleurent que pour leurs vaches et ne montrent jamais la moindre faiblesse, sous peine d’être ridiculisés. Même Beth, la fille des Dutton, est une caricature macho, sexualisée à outrance mais valorisée pour son comportement viriliste : refus des sentiments, rapport de force constant avec autrui, capacité à manier les armes et à boire comme un trou.

#7. Ce qui ne tue pas rend plus fort

En tout cas, on l’espère pour la pauvre Beth, qui a été victimisée, menacée, torturée, frappée et brûlée plus que n’importe quel autre personnage de la série.

#8. Rien ne vaut la vie de cow-boy

Si on pardonne tout à Yellowstone, c’est aussi pour ses sublimes paysages du Nord-Ouest américain. Située dans le Montana, la série offre un aperçu époustouflant de panoramas sauvages et d’animaux majestueux dont on a du mal à se lasser. Vivre au grand air, chasser des ours, tuer ses ennemis… Tel est le quotidien de nos personnages. Ça donnerait presque envie de devenir républicain.

#9. La morale, c’est pour les faibles

Ne croyez pas tout ce qu’on vous raconte sur le droit, la morale et la résolution pacifique des conflits : à en croire les Dutton, le moyen le plus efficace d’arriver à ses fins, c’est quand même le meurtre.

#10. Rien n’est impossible

Est-ce que les intrigues de cette série sont réalistes ? Non. Est-ce que c’est grave ? Absolument pas. Yellowstone, c’est la série qui élève l’illogisme au rang d’art, qui transforme les clichés en poésie et les incohérences scénaristiques en éloge de l’absurde. C’est la preuve qu’à la télé, rien n’est impossible. Et ça, c’est magnifique.

Les deux premières saisons de Yellowstone sont disponibles en intégralité sur Salto.

À voir aussi sur biiinge :