© The CW

Sur Instagram, Lili Reinhart de Riverdale dénonce les applis de retouches abusives

Lassée des diktats, l'actrice met un point d'honneur à prôner l'acceptation du corps féminin dans toute sa diversité.

C’est bien connu, les réseaux sociaux sont progressivement devenus un terreau pour toutes sortes de complexes liés à notre apparence physique. Comme si ça ne suffisait pas de voir défiler les clichés d’influenceurs et autres modèles à la plastique enviable, des applis de retouches se multiplient, comme pour ajouter de l’huile sur le feu. Et ça, c’est quelque chose que Lili Reinhart ne veut pas laisser passer, comme elle l’affirme dans une récente story sur son compte Instagram personnel.

En quête d’une application efficace pour retailler ses photos, l’actrice de Riverdale – également apparue dans le film Queens aux côtés de Jennifer Lopez – est tombée sur BodyTune. Cette dernière est une appli de retouche photo, qui propose à ses utilisatrices (elle semble conçue en priorité pour les femmes, à en croire son marketing) d’altérer leur apparence afin de mieux coller aux idéaux de beauté occidentaux. Autrement dit, on peut affiner abusivement sa silhouette ou se rajouter un six-pack en quelques clics.

Publicité

Publicité

Il n’en fallait pas plus pour faire sortir Lili Reinhart de ses gonds. L’interprète de Betty Cooper dans Riverdale a partagé son désarroi sur Instagram avec ses abonné·e·s :

"Ce n’est pas acceptable. C’est pour ça que les gens développent des troubles alimentaires. C’est pour ça que les réseaux sociaux deviennent risqués pour notre santé. C’est pour ça que les gens ont des attentes pas du tout réalistes concernant leur corps.

Je vous implore : n’utilisez pas ce genre d’applis. Si vous photoshoppez votre corps, vous contribuez au problème. C’est comme ça que des standards de beauté irréalistes sont créés, à tel point que les gens font appel à la chirurgie pour modifier leur corps et obtenir des résultats inaccessibles.

On vaut mieux que ça. Avoir l’air 'plus mince' sur une photo sur Instagram ne vaut pas les effets psychologiques néfastes que ces applis de retouches ont causés sur notre génération."

Un combat qui fait notamment écho à celui de la comédienne Jameela Jamil, connue pour son rôle dans The Good Place. Celle-ci lutte sur les réseaux sociaux afin de sensibiliser son audience à la promotion de produits de régime détox soi-disant miraculeux (mais qui peuvent s’avérer, plot twist, dangereux pour la santé). Nos complexes ont encore de beaux jours devant eux, mais c’est tout de même rassurant de voir des personnalités influentes dénoncer les industries qui les alimentent.

Publicité

Par Florian Ques, publié le 18/11/2019

Copié

Pour vous :