Toutes ces fois où Lisa a été la super-héroïne écolo des Simpson

Lisa Simpson, 30 ans de militantisme écologique.

État des lieux d’urgence sur le plastique, tour d’horizon des alternatives et bonnes pratiques à adopter. #Leplastiquenonmerci par France Inter et Konbini.

Âgée de seulement 8 ans (depuis 30 saisons), Lisa Simpson est végétarienne, écolo dans l’âme, militante pour la cause animale, protectrice des arbres, de la mer et des rivières, et opposante féroce au capitalisme incarné par M. Burns et le riche Texan. L’injustice, qu’elle soit sociale ou environnementale, lui est insupportable. Mais son engagement lui vaut souvent les moqueries de son entourage et ses détracteurs la trouvent trop donneuse de leçons.

À voir aussi sur Biiinge :

Pour voir les vidéos Konbini, merci de désactiver AdBlock.

Lisa Simpson est une empêcheuse de tourner en rond, c’est vrai, mais pour la bonne cause. Durant près de 30 ans, elle n’a eu de cesse de lutter pour que les habitants de Springfield, ou à défaut ses proches, respectent la faune et la flore qui les entourent. Un combat qui est loin d’être de tout repos, mais qui a bien souvent fait d’elle une super-héroïne de l’écologie.

Le fait que la centrale nucléaire de M. Burns soit l’un des cœurs géographiques de la ville et narratifs de la série (tant d’intrigues partent de là !), est de facto le point de départ de bien des épisodes dans lesquels Lisa a montré sa détermination à sauver la nature.

© Fox

Publicité

Sa première bataille contre les pollueurs se joue dans l’épisode 4 de la saison 2, intitulé "Sous le signe du poisson" et diffusé sur la Fox en 1990. La fillette et son frère Bart vont pêcher à l’étang qui se trouve non loin de la centrale nucléaire. Ce qui mord au bout de la ligne va les horrifier : un poisson à trois yeux.

Mis devant le fait accompli, M. Burns va alors s’empresser de mener une campagne de com pour redorer son blason (et accessoirement essayer de devenir gouverneur pour mettre la loi de son côté et continuer de nuire). Il est alors invité à dîner chez les Simpson, devant une horde de caméras. Marge et Lisa lui servent le poisson à trois yeux, qu’il refusera évidemment de manger, perdant ainsi les élections.

Comme souvent avec Les Simpson, la réalité finira par rattraper la fiction puisque cette scène n’est pas sans rappeler le scandale sanitaire qui a frappé les habitants de la petite ville de Flint, dans le Michigan, en 2014. Michael Moore en a même fait l’une des questions centrales de son film Fahrenheit 11/9 (disponible sur Amazon Prime).

Publicité

On y voit toutes sortes de représentants du gouvernement assurer à la population désemparée que l’eau sortant de leurs robinets est parfaitement saine, tandis que des rapports accablants dénoncent une forte contamination au plomb. Dans le film, le directeur de la communication de Rick Snyder, gouverneur du Michigan, refuse de boire l’eau de Flint que lui propose Michael Moore.

© FOX

Elle affrontera de nouveau M. Burns dans "Le Vieil Homme et Lisa", l’épisode 21 de la saison 8. Le patron de la centrale s’est fait détrôner et a presque tout perdu. Il croise Lisa, en plein nettoyage du littoral pour un projet scolaire. Il lui explique ce qui lui arrive et lui propose de s’associer pour faire de l’argent avec la collecte des déchets. La fillette se laisse attendrir, persuadée qu’elle peut le faire changer.

Une fois qu’il a assez d’argent, Burns monte une usine de recyclage du plastique. Mais il finit par briser les espoirs de Lisa en lui révélant qu’il se sert de ce matériau pour tisser de gigantesques filets pour attraper toutes sortes d’animaux marins, lesquels sont ensuite broyés et transformés en super-aliments protéinés.

Il vend finalement l’usine pour faire du profit, et, pour se racheter auprès de la fillette, lui propose 10 % de la transaction. Lisa refuse et déchire le chèque, au grand dam d’Homer, qui reconnaît l’intégrité morale de sa fille mais se tape tout de même quatre crises cardiaques successives en réalisant la somme d’argent que ce chèque représentait.

© Fox

Si l’on associe immanquablement Lisa et le terme "amie des bêtes", c’est seulement en saison 7, avec l’épisode 5, diffusé en 1995, qu’elle décide de devenir végétarienne. Et ça fait 24 ans que ça dure ! Notre héroïne en culotte courte renonce à la viande après avoir été attendrie par un agneau au zoo. Sa famille est contre et ne comprend pas ce nouveau "caprice".

Mais, par le biais d’Apu, elle rencontre Paul et Linda McCartney qui lui apprennent non seulement à mieux vivre son choix, mais aussi à le concilier avec ceux de sa famille. Fun fact : le caméo de Paul et Linda McCartney n’a pu se faire qu’à la seule condition que Lisa reste végétarienne au-delà de cet épisode. Le chanteur et son épouse ont insisté sur ce détail !

Son régime végétarien et les convictions qui vont avec l’amèneront tout naturellement au bouddhisme, qu’elle découvre grâce à Richard Gere dans l’épisode 6 de la saison 13, "Sans foi ni toit". En pleine crise spirituelle, Lisa adopte cette religion, parfaitement en phase avec son envie d’un monde meilleur, plus proche et respectueux de la nature. Cerise sur le gâteau, elle est soulagée d’apprendre qu’elle peut toujours fêter Noël avec sa famille.

Dans l’épisode 16 de la saison 14, intitulé "La Guerre pour les étoiles", c’est à la pollution lumineuse qu’elle s’attaque. Scandalisée de ne même pas pouvoir admirer le ciel nocturne, elle fait signer aux habitants une pétition pour éteindre les lumières perturbant notamment la vie des rapaces nocturnes. Mais elle va finalement devoir employer les grands moyens et, avec l’aide de Bart et Homer, va causer une surcharge à la centrale, créant ainsi un black-out dans Springfield.

© Fox

Amie de la forêt, Lisa va se découvrir une nouvelle cause lorsqu’elle s’éprend d’un écoactiviste du nom de Jesse (doublé par l’acteur de Dawson, Joshua Jackson), dans l’épisode 4 de la saison 12, "Touche pas à ma forêt". Pour l’impressionner, elle décide de faire un sitting sur la branche d’un vieil arbre voué à être rasé par le riche Texan (autre figure capitaliste et machiavélique de la série, après M. Burns).

Enfin, dans l’un des épisodes les plus déchirants de l’histoire des Simpson, le 19e de la saison 21, intitulé "Éolienne et cétacé", Bart et Lisa découvrent une baleine bleue échouée sur la plage. Cette dernière va tout tenter pour la sauver, et la nomme même Bluella. Un soir, alors qu’elle veille sur sa nouvelle amie et lui lit un poème de Walt Whitman, elle s’endort pour finalement se réveiller au son de l’hélicoptère venu la secourir et la remettre à l’eau. Tout est bien qui finit bien.

Sauf que ce n’était qu’un rêve. À son réveil, Lisa découvre avec tristesse que Bluella est morte. L’épisode trouvera heureusement une conclusion plus joyeuse mais c’est un des ressorts les plus classiques des Simpson concernant le personnage de Lisa : lui donner une cause pour laquelle elle a férocement envie de s’engager, lui briser le cœur pour la "punir" de son idéalisme, avant de trouver une issue où sa famille lui vient en aide et la conforte dans sa quête de justice sociale ou environnementale. Une vraie super (green) héroïne on vous dit !

Par Delphine Rivet, publié le 27/03/2019

Copié

Pour vous :