featuredImage

Millie Bobby Brown demande à ses fans d’arrêter de juger son apparence

Du haut de ses 14 ans, l’actrice de Stranger Things a remis à leur place celles et ceux qui se permettent de commenter ses choix vestimentaires.

Depuis le 15 juillet 2016, date à laquelle la première saison de Stranger Things a été ajoutée au catalogue de Netflix, les jeunes stars de la série ont atterri sous la lumière des projecteurs… et écopent forcément d’une attention pas toujours bienveillante sur les réseaux sociaux. L’an passé, on soulignait la façon nauséabonde dont certaines personnes les objectifiaient et sexualisaient. Désormais, c’est à Millie Bobby Brown de pousser son petit coup de gueule sur Instagram.

C’est sur son compte personnel que la jeune actrice a partagé la photo plus haut, où elle apparaît vêtue d’une robe longue moulante à motif crocodile. Il n’en fallait pas plus pour que les commentaires fusent. Pendant que certains de ses followers assurent que cette tenue la faisait passer pour quelqu’un de plus mature, d’autres avancent qu’elle "a grandi trop vite".

Face à ce torrent de commentaires, aussi répétitifs que déplacés, l’interprète d’Eleven a tenu à mettre les choses au clair dans sa story. "Je sais que tout le monde en dessous de ma dernière photo veut que je me comporte 'comme quelqu’un de mon âge', détaille-t-elle, mais très sincèrement, c’est mon Instagram et si je choisis de poster cette photo et que vous ne l’aimez pas… il n’y a qu’à continuer de scroller." En d’autres termes, elle n’a pas de patience, ni de temps à accorder à ceux qui la jugent ainsi, ce qu’on peut totalement comprendre.

Là encore, la question de la sexualisation rentre en jeu. En encourageant Millie Bobby Brown à rentrer dans le moule et à correspondre à une vision idéalisée de la gamine de 14 ans, ces fans-là ont sans doute de bonnes intentions en tête. On suppose qu’ils espèrent la préserver de regards malsains qui auraient tendance à la voir comme un objet sexuel sans prendre en connaissance son jeune âge. Le hic, c’est que c’est un peu le serpent qui se mord la queue.

D’une part, il faut garder en tête que Millie Bobby Brown évolue dans une sphère sociale, celle d’Hollywood, qu’on ne connaît pas et qui pourrait tout aussi bien être un univers parallèle. Une certaine maturité doit lui être demandée au quotidien, sur le tournage de Stranger Things ou de ses autres projets, et il est ainsi concevable qu’elle grandisse à un rythme différent de ses pairs.

Quoi qu’il en soit, une ligne ne doit pas être franchie et c’est celle-ci : aucun inconnu ne devrait avoir son avis à donner sur l’apparence physique d’une jeune fille ou jeune femme, d’autant plus si son jugement est négatif. Il est nécessaire de rappeler l’impact psychologique que peuvent avoir les réseaux sociaux – et les commentaires qui vont avec – sur une personne, alors gardons en tête que Millie reste une ado en pleine croissance et que chaque commentaire à son égard n’est pas forcément bon à entendre.

Par Florian Ques, publié le 14/01/2019