© Netflix

Avec Les Nouvelles Aventures de Sabrina, Netflix se met les satanistes à dos

Le Temple satanique reproche à la série de Roberto Aguirre-Sacasa son utilisation détournée de la statue de Baphomet.

© Netflix

Débarquée le 26 octobre dernier sur Netflix, Les Nouvelles Aventures de Sabrina s’est imposée comme le divertissement parfait pour cette période frissonnante d’Halloween. Le hic, c’est que tout le monde ne semble pas être de cet avis, surtout pas les membres du Temple satanique. Comme le rapporte The Wrap, l’organisation religieuse et politique américaine accuse la série de s’être approprié la statue de Baphomet, dont il détient vraisemblablement les droits, et d’en avoir fait un usage détourné et préjudiciable.

Publicité

Apparaissant dans de multiples scènes, précisément lorsque Sabrina se rend à l’académie pour perfectionner ses dons de sorcière, la statue ci-dessous est une copie quasi conforme de celle du Temple satanique. En effet, la même sculpture, faite en revanche de bronze, a été inaugurée dans la ville de Detroit en juillet 2015. Tout ce qu’a fait la Sabrina de Netflix, c’est mettre le grappin sur cette statue sans pour autant en reproduire les idées religieuses qu’elle est censée véhiculer.

© Netflix

"On dirait un fac-similé réalisé avec des effets spéciaux, évoque Lucien Greaves auprès du SFGate. Je ne sais pas combien d’heures de travail ça a demandé, mais je refuse de voir notre monument utilisé de cette façon à perpétuité." Le porte-parole du Temple satanique souligne qu’il ne veut pas que sa religion soit ainsi diffamée et associée à un culte cannibale, comme c’est le cas dans la série. Ce dernier avance également détenir les droits de la statue et envisagerait de poursuivre Netflix en justice. Pour le coup, pas sûr que Sabrina puisse user de ses pouvoirs pour sortir le géant du streaming de la panade.

Publicité

Màj du 22/11/2018 : Le Temple satanique et les producteurs des Nouvelles Aventures de Sabrina ont finalement trouvé un accord à l’amiable. Si les tenants et aboutissants de l’arrangement restent confidentiels, l’avocat des membres du culte, Stuart de Haan, a déclaré, dans un communiqué relayé par The Hollywood Reporter que "le caractère unique de la statue de Baphomet du Temple satanique sera spécifié dans le générique des épisodes qui ont déjà été tournés."

Par Florian Ques, publié le 01/11/2018

Copié

Pour vous :