© Netflix

En écoute : la bande-son pop et rock de Sex Education célèbre les années 80 et 90

En plus de proposer une vision éclairée de la sexualité, la dramédie british de Netflix rend hommage aux 80’s et 90’s avec son excellente BO.

© Netflix

Ces dernières semaines, impossible de passer à côté de Sex Education, dont la première saison a déboulé en intégralité sur Netflix à travers le globe. Composée de (seulement) huit épisodes, cette déferlante sérielle tout droit venue du Royaume-Uni retrace l’union improbable formée par Otis, un jeune outsider introverti, et Maeve, la bad girl du coin. Lorsqu’elle apprend que son camarade a une mère sexologue et qu’il a retenu grâce à elle bon nombre de savoirs théoriques et pratiques, elle le convainc de se lancer dans une aventure un brin spéciale. En échange d’un peu de thunes, Otis va prodiguer ses conseils sexo à ses pairs, s’improvisant alors gourou du coït malgré son jeune âge.

Publicité

En deux temps trois mouvements, Sex Education s’est révélée être une œuvre dans l’air du temps, brisant les tabous pour promouvoir, à la place, une perception positive de la sexualité adolescente. C’est d’ailleurs pour ça que la série semble avoir rapidement trouvé son public. Pour ça, mais aussi pour sa BO hors pair, qui mélange des morceaux pop des 80’s avec des titres assurément plus rock de la décennie suivante. Ainsi, on retrouve des artistes immanquables de la fin du XXe siècle, à l’instar des Talking Heads, de Billy Idol ou encore du groupe norvégien A-ha, dont le titre iconique "Take On Me" accompagne la scène hilarante du tuto fellation par Eric dans l’épisode 2.

En soi, cette musique terriblement nostalgique épouse l’esprit de Sex Education, qui paraît comme suspendue entre notre époque contemporaine et la fin du siècle précédent. La garde-robe des personnages rappelle la mode hypercolorée des années 1980 mais, pour autant, tous semblent être en possession de smartphones. Cette idée de "bulle hors du temps" dans laquelle évoluerait la série est donc renforcée par les choix de cette bande-son rétro, qui contraste avec la modernité ambiante de Sex Education.

On finira tout de même par mentionner la contribution précieuse d’Ezra Furman, compositeur et interprète américain très branché rock indépendant. Celui-ci a collaboré avec les têtes pensantes derrière Sex Education pour en réaliser la bande-son, laquelle comprend aussi bien d’anciens morceaux à lui que des titres composés expressément pour la série Netflix. Cerise sur le gâteau ? L’artiste et son groupe apparaissent à l’écran. Oui, c’est bien eux que l’on aperçoit sur scène lors du bal dans l’ultime épisode de cette saison inaugurale. On aime, on adore, on écoute. En boucle.

Publicité

La première saison de Sex Education est disponible à l’international sur Netflix.

Par Florian Ques, publié le 21/01/2019

Copié

Pour vous :