AccueilPop culture

Vidéo : l'histoire de fantômes à la française derrière The Haunting of Hill House

Publié le

par Adrien Delage

Ⓒ Netflix

Ou comment deux jeunes femmes anglaises ont créé la légende des fantômes du Trianon.

The Haunting of Hill House, la série de Mike Flanagan, n’a pas encore dévoilé tous ses secrets. La première saison s’appuie sur le roman La Maison hantée de Shirley Jackson. Mais, selon un article du Sun, elle s’inspirerait aussi d’une histoire de fantômes française.

En 1901, deux Anglaises, Annie Moberly et Eleanor Jourdain, voyagent en France pour visiter la capitale et ses monuments. Au cours de leur balade dans les jardins de Versailles, elles s’égarent alors que l’atmosphère se refroidit et le soleil se couche. À l’approche du Petit Trianon, le duo tombe sur une ferme isolée et désertée. Soudainement, les deux femmes sont cernées par des formes humaines livides ! Pétrifiées, elles évoquent dans leur témoignage un "sentiment d’oppression et d’insipidité, comme dans un tableau vivant".

Les fantômes décrits par Charlotte et Eleanor rappellent étrangement ceux de la série de Mike Flanagan : un homme grand et fin portant un chapeau large, un autre dont le visage est recouvert de cicatrices et une femme vêtue d’une longue robe blanche. Terrifiées, les deux amies jurent avoir aperçu les esprits revenants de Marie-Antoinette et du comte de Vaudreuil. Elles détailleront leur récit paranormal en 1911 dans l’ouvrage An Adventure, participant aux légendes autour de Versailles et de ses fantômes. 

Les deux saisons de The Haunting of sont disponibles en intégralité sur Netflix.