Les 7 conseils inspirés de The Walking Dead pour un confinement réussi

Les survivants de l'apocalypse zombies avaient vu juste sur pas mal de points.

#1. Choisissez votre lieu de confinement avec soin

La priorité lorsqu’on t’annonce un confinement d’une quinzaine de jours voire plus, c’est évidemment de trouver ton petit coin de paradis pour survivre en bonne compagnie. Les plans foireux sont vite arrivés : ton·ta coloc que tu ne supportes plus, un·e ex que tu ne peux plus voir, ton plan cul qui débarque au mauvais moment… Si tu es dans de sales draps de ce genre, n’oublie jamais que la communauté de Rick a vécu pire : un camping insalubre, une grange infestée de rôdeurs, une prison avec un psychopathe pour voisin, une gare routière transformée en abattoir de chair humaine… Finalement, t’es peut-être pas si mal avec ton·ta pote qui ne s’est pas lavé·e depuis 5 jours.

Publicité

#2. Le PQ est votre nouveau meilleur ami

Avec l’arrivée de l’épidémie en France, c’est un vieux débat domestique qui est revenu sur la table : le papier toilette est-il essentiel à nos vies ? Oui, ont répondu avec panache les personnes paniquées ayant dévalisé les supermarchés. Figurez-vous que les survivants de The Walking Dead pensent pareil, à commencer par Morgan. Dans le pilote, alors que Rick trouve refuge chez son nouvel ami, on aperçoit une montagne de PQ dans le salon des Jones. La chasse aux zombies, oui, mais le plaisir du petit coin avant tout, même en période d’apocalypse.

#3. Faites des jeux de société (mais avec modération)

Publicité

À force de rester enfermés, on a tendance à réaliser des tâches qui nous paraissaient auparavant insensées : devenir une fée du logis, compter les carreaux de sa salle de bain, lire les notices d’utilisation de ses objets ménagers… Et pourquoi pas stimuler son cerveau à la place avec une partie de jeux de société ? Bien évidemment, certains sont à bannir, tel que le "Am stram gram" version Negan. Préférez au pire une partie d’osselets à l’ancienne, sauf si les phalanges de votre coloc de confinement deviennent des pions parce que n’y avait plus rien d’autre à bouffer.

#4. Évitez le régime cannibale

La nourriture, parlons-en justement. TMTC que t’en arrives parfois à te demander si cette patate germée vaut mieux qu’une sortie course tendue, passée à angoisser dans la queue du Lidl du coin. Si The Walking Dead peut te recommander une règle d’or en cas de pandémie, c’est bien de se mordre les doigts plutôt que ceux de tes camarades confiné·e·s. Une jambe contaminée et tu peux t’intoxiquer, comme nous l’ont appris les bouchers en herbe du Terminus.

Publicité

#5. Suivez l’actualité des scientifiques

Si vous doutez de la véracité des propos du gouvernement au sujet de la propagation du virus, faites confiance à nos médecins, chirurgiens et infirmiers qui sont en première ligne pour l’éradiquer et venir en aide aux individus contaminés. D’abord, parce que votre soutien compte, ensuite parce que ça vous permettra de savoir si l’apocalypse s’est déclenchée dehors. Au CDC, Rick et ses compagnons ont finalement découvert le mode de transmission de l’épidémie zombies, même si la vérité a littéralement éclaté au visage du docteur Jenner et son laboratoire.

#6. Explorez de nouvelles activités triviales

Publicité

C’est la clé pour ne pas tourner en rond éternellement dans son appartement : s’essayer à de nouvelles activités. Évidemment, les mieux lotis du confinement ont la possibilité de sortir en terrasse voire dans leur jardin. Dans ce cas-là, il vous est possible de tenter l’impossible en créant votre propre potager. Si Hershel et ses camarades l’ont fait dans une cour de prison, un bout de gazon devrait vous suffire pour planter quelques grappes de tomates et des fraises. Évitez toutefois de dissimuler des personnes contaminées dans votre grange. Non seulement c’est mauvais pour le voisinage, mais ils risquent en plus de piétiner votre belle création.

#7. Planquez-vous sous une poubelle si vous vous faites choper sans votre autorisation de sortie

Pour certains Français, c’est l’angoisse, et pour une autre partie, c’est une blague. Pourtant, il faut bien présenter une autorisation de sortie à chaque fois que vous prenez le risque de vous aventurer à l’extérieur. Voici quelques tips au cas où les agents de la maréchaussée croiseraient votre chemin, alors que vous avez (inconsciemment, bien entendu) oublié votre précieuse attestation : jouer le coup du réveil de coma façon Rick Grimes, se balader avec une batte piquante baptisée Lucille ou encore, notre petit préféré, se jeter corps et âme sous une poubelle en se disant que les spectateurs de la scène seront assez stupides pour le gober.

Par Adrien Delage, publié le 23/03/2020