© HBO

Vidéo : les secrets de la conception des dragons dans Game of Thrones

Drogon, Viserion et Rhaegal ont pris vie grâce aux technologies numériques et au talent des membres de Pixomondo.

Drogon, Viserion et Rhaegal. Trois noms qui font trembler les Lannister, les Marcheurs blancs (quoique…) et les fans de Game of Thrones. Les dragons de la série ont pris une place de plus en plus importante au fil des saisons, passant de la taille d’oisillons à celle de puissants rapaces ombrageant le ciel de leurs ailes immenses, capables de raser une forteresse d’un jet de flammes dévastateur. Il faut dire que pour nous impressionner, l’équipe des effets spéciaux du show met les petits plats dans les grands.

Publicité

Dans une vidéo de près de huit minutes, la société Pixomondo, en charge des effets visuels numériques sur Game of Thrones, revient sur la conception des enfants de Daenerys. Dès leurs premiers battements d’ailes dans la première saison, Drogon, Viserion et Rhaegal ont été chouchoutés pour prendre vie à l’écran. Leur chair et leurs os sont entièrement créés par ordinateur, via le procédé des CGI, et jamais Pixomondo n’a souhaité utiliser d’animatroniques ou de marionnettes comme solution de repli.

Chaque saison, il faut entre 30 et 40 artistes pour donner vie aux créatures ailées. Les écailles, les battements de cils, la terre qui tremble sous leurs pattes… Les membres de Pixomondo effectuent un travail d’orfèvre pour que les trois dragons paraissent crédibles à l’écran. On tire également notre chapeau à Emilia Clarke, Peter Dinklage ou encore Kit Harington, qui doivent régulièrement s’imaginer la scène dans leur tête ou jouer face à un voile bleu…

Avec la bataille finale qui s’annonce entre les Marcheurs blancs et les habitants de Westeros, on s’attend évidemment à une réalisation encore plus poussée sur les dragons. On n’oublie pas non plus que les trois frères vont s’affronter au-dessus des nuages maintenant que Viserion est passé du côté du roi de la Nuit… Le souffle de glace est-il plus puissant que le dracarys ? Réponse à partir du 14 avril, en simultané avec les États-Unis sur OCS City.

Publicité

Par Adrien Delage, publié le 11/03/2019

Copié

Pour vous :