©Netflix

Vidéo : toutes les fausses entreprises dans Breaking Bad

Et il y en a un paquet !

La sortie le 11 octobre dernier du film El Camino : A Breaking Bad Movie est l’occasion de se replonger avec délectation dans la mythologie et les codes de la série culte signée Vince Gilligan, disponible en intégralité sur Netflix. La plateforme l’a bien compris et surfe là-dessus, notamment en mettant en ligne des vidéos à fort potentiel viral.

Comme celle-ci, qui retrace cinq saisons de fausses entreprises américaines créées pour servir de couverture au trafic de meth de Heisenberg et pour blanchir les énormes bénéfices. On a tous et toutes encore en tête le fast-food Los Pollos Hermanos tenu par Gus Fring. Qui n’a pas rêvé que cette chaîne de restaurants ambiance KFC à Albuquerque existe réellement ?

Publicité

OK, mais vous souvenez-vous du Zen Nail Salon, du Laser Tag et autre laverie automatique ou station de lavage de voitures qui ont émaillé Breaking Bad ? D’autant que ces entreprises banales, typiquement américaines, représentent à leur façon l’antihéros Walter White. Ordinaires en surface, elles abritent en leur sein des activités illégales et criminelles.

En toile de fond, on prend un plaisir non négligeable à retrouver cette scène géniale dans laquelle Saul Goodman (ah, Bob Odenkirk !) explique en détail à un Jesse (ah, Aaron Paul !) sceptique comment fonctionne le blanchiment d’argent et le rôle-clé que jouent ces "fausses compagnies" dans le processus. Car le plus grave dans l’histoire, ce n’est pas d’être un baron de la drogue, c’est de ne pas payer ses taxes, nous explique l’avocat véreux à grands coups de métaphores.

Publicité

Il y a d’ailleurs un gros clin d’œil à ces fausses entreprises qui abritent des activités illégales dans le film El Camino. Jesse Pinkman se rend chez Ed (incarné par le regretté Robert Forster, déjà présent dans l’épisode "Granite State", S5E15), qui possède un magasin de vente et de réparation d’aspirateurs. En réalité, notre criminel en fuite peut lui acheter une nouvelle identité et le faire disparaître de la région moyennant (grosse) finance. Il l’a fait en saison 5 pour Walt. On ne va pas se mentir : le film, qui manque de rythme et d’enjeux, ne nous a pas entièrement convaincus. Mais cette scène entre Ed et Jesse nous a en revanche rappelé à quel point Breaking Bad était géniale.

Par Marion Olité, publié le 15/10/2019