Ⓒ AMC

Fear The Walking Dead se la joue Chernobyl en saison 5

La menace nucléaire touche également les survivants de l'univers zombiesque. Attention, spoilers.

À plusieurs kilomètres de la Géorgie qu’on connaît bien depuis 9 saisons, les survivants de Fear The Walking Dead ont établi leur camp à Austin, au Texas. Morgan, Alicia, Victor et la clique ont décidé de venir en aide aux vagabonds plutôt que de former une communauté et de repartir sur les bases d’une civilisation. Leurs péripéties les ont menés jusqu’à un crash d’avion dans le premier épisode de la saison 5, et la région où ils ont atterri est peut-être bien plus dangereuse que tous les endroits visités dans cet univers zombiesque.

L’épisode "The Hurt That Will Happen" confirme les inquiétudes et les théories élaborées après le season premiere : nos héros se retrouvent dans une zone dangereuse car radioactive, qui a fait muter certains zombies en d’immondes cadavres déformés. Désormais, le péril est double pour les survivants, qui risquent d’être contaminés par les radiations en cas de contact avec les rôdeurs en provenance de la centrale du coin.

Publicité

Entre Years and Years, la suite de Godzilla au cinéma, monstre symbole du traumatisme nucléaire, et la mini-série Chernobyl qui revient sur la catastrophe soviétique des années 1980, le nucléaire et ses dangers continuent de fasciner et d’effrayer les scénaristes du monde entier. Avec cette nouvelle intrigue, les showrunners Andrew Chambliss et Ian Goldberg ont eu l’idée astucieuse de remettre les morts-vivants au cœur de la menace de Fear The Walking Dead, puisque nos héros ne peuvent plus les tuer et les laisser dans la nature sans prendre le risque de générer une nouvelle zone d’exclusion façon Tchernobyl.

Rick et les dosimètres

Ⓒ Ryan Green/AMC

Morgan et Alicia ont fait la rencontre de Grace (Karen David, vue dans Legacies), une ancienne gérante de la centrale nucléaire dont le cœur a fondu suite à l’apocalypse. Ravagée par le chagrin, elle entreprend une périlleuse mission : tuer les zombies contaminés par les radiations, à comprendre ses anciens collègues, pour ensuite les enterrer afin d’empêcher la radioactivité de se répandre dans l’air. Ce personnage, anecdotique au premier abord, a en réalité de grandes chances d’être lié à la disparition de Rick.

Publicité

Le shérif d’Alexandria a été enlevé par une mystérieuse communauté dont le seul élément connu est le logo des trois anneaux qui se croisent et les initiales "CRM". Or, on sait depuis le précédent épisode que ses membres portent de lourdes armures dédiées à les protéger des radiations. Ce sont d’ailleurs ces survivants qui ont également kidnappé Althea. Intentionnellement ou non, Grace est connectée avec la communauté du "CRM" et Fear The Walking Dead continue de teaser la possibilité d’un crossover gigantesque, entre les films sur Rick, la série mère et le spin-off. Dans cette optique, on sait que Dwight rejoindra la bande d’Alicia dès l’épisode 3.

Pour en revenir à l’intrigue du nucléaire dans le show, elle permet une autre connection avec The Walking Dead : le retour des rôdeurs comme menace principale. La série mère nous a déjà fait le coup en saison 9 avec l’arrivée des Chuchoteurs, et le spin-off joue aussi cette carte à travers des zombies encore plus dangereux quand ils sont "morts" que quand ils se baladent librement.

L’ampleur de cette nouvelle situation dramatique est d’ailleurs symbolisée à travers le bâton de combat de Morgan. Ce dernier, introduit dans l’épisode "Here’s Not Here" de la saison 6 de The Walking Dead, incarnait la maîtrise de soi et le passage en mode défense d’un homme tourné vers la violence et la folie. Contaminé par les radiations, il doit malheureusement être enterré par Grace et ce n’est peut-être pas un hasard : avec ce geste, la survivante envoie six pieds sous terre les leçons de L’Art de la paix, le bouquin qui a guidé Morgan vers l’Aïkido et la sérénité. Autrement dit, la suite de la saison va peut-être ramener "Dark Morgan" d’entre les morts…

Publicité

Le retour de Daniel

Ⓒ AMC

L’autre événement qui a fait l’effet d’une bombe (atomique) dans l’épisode "The Hurt That Will Happen", c’est le retour inespéré de Daniel Salazar. Au fil des années, la série zombiesque s’est taillée une réputation d’experte dans l’utilisation du "jump the shark", et le choix scénaristique des showrunners se fond à merveille dans cette catégorie : pourquoi, après le soft reboot de la saison 4, sont-ils allés chercher ce personnage aux dépens de la famille Clark, sacrifiée sur l’autel du renouveau ?

Interloqués par cette décision, les journalistes de TV Line sont allés directement poser la question à Rubén Blades, l’interprète de Daniel. Et à vrai dire, même l’acteur ignore les véritables raisons du retour de son personnage :

Publicité

"Vous devriez poser cette question aux scénaristes. J’espère qu’un épisode reviendra sur les raisons de sa survie. Ça m’intéresserait en tout cas et j’aimerais vraiment avoir le fin mot de l’histoire."

Pour rappel, Daniel a été aperçu pour la dernière fois dans le season finale de la saison 3, alors qu’il s’enfuyait avec Nick lors de l’explosion du barrage. Absent de la saison 4, il semble devenu entre-temps encore plus solitaire et orgueilleux qu’auparavant. Il faut dire que ce personnage a tout perdu pendant l’apocalypse : sa femme Griselda et sa fille Ofelia sont mortes, sans mentionner qu’il a survécu à une balle dans la tête et un incendie suicidaire.

Pour le moment, on en conclut donc que c’est un retour façon deus ex machina pour Daniel qui possède l’avion et les ressources nécessaires au groupe de Morgan pour sauver Althea et continuer leur quête communautaire. 

En France, la saison 5 de Fear The Walking Dead est diffusée tous les dimanches soir à l’heure US sur Canal+ Séries.

Par Adrien Delage, publié le 12/06/2019

Copié

Pour vous :