© AMC

The Walking Dead : il y a une nouvelle Negan terrifiante en ville

Elle s'appelle Alpha et elle est prête à sacrifier des bébés pour survivre. Attention, spoilers.

© AMC

La narration en boucle de The Walking Dead est en train de répéter son cycle à l’approche de la fin de la saison 9. Après le Gouverneur, les cannibales du Terminus ou encore Negan, un nouveau bad guy a fait son apparition dans les épisodes "Omega" et "Bounty". Ou plutôt bad girl devrais-je dire, puisque pour la première fois, nos survivants vont être confrontés à une insondable et terrifiante antagoniste, qui compte bien défendre son territoire en massacrant les vivants à tour de bras.

Publicité

Annoncés à coups d’indices discrets depuis le dénouement de la saison 8 (certains diront même depuis la saison 3), les Chuchoteurs ont fait une entrée en fanfare, remettant sur le devant de la scène la menace principale de la série : les zombies. Cette communauté à l’apparence putride se recouvre le visage de peaux mortes afin de se fondre parmi les morts-vivants. Ils se sont adaptés pour laisser place à la nouvelle espèce reine de l’univers postapocalyptique, ont abandonné leurs noms et complètent cette philosophie macabre à travers l’annihilation des liens du sang.

Cette doctrine autoritaire a été instaurée par Alpha (Samantha Morton), leadeuse intransigeante des Chuchoteurs. Pour survivre, elle a décidé de prôner un darwinisme extrême et de faire du silence sa loi d’or. Ainsi, cette communauté erre en suivant les va-et-vient d’une horde de zombies, à la fois pour mieux se protéger des vivants mais aussi pour s’assurer de les prendre au dépourvu en cas de nécessité. Mais pour ainsi dire, un mal encore plus viscéral se cache derrière ce mode de vie morbide, dont l’épisode "Bounty" a posé les bases.

Survival of the fittest

© AMC

Publicité

Au top de son règne au Sanctuaire, Negan était un tyran de la pire espèce. Son "Am stram gram" punitif dans "The Day Will Come When You Won’t Be" en saison 7 a traumatisé le public et réalisé le dernier score d’audience faramineux du show (plus de 17 millions d’Américains étaient devant leur télé, alors qu’ils sont désormais moins de 5 millions tous les dimanches soir pour la saison 9). Une question inévitable se pose donc : est-ce qu’Alpha a le charisme et les capacités suffisantes pour relancer la hype des méchants de The Walking Dead ?

Après quelques épisodes, on a plutôt tendance à être optimiste. Déjà parce qu’Alpha n’est pas seule : elle peut compter sur une armée de tueurs innombrables, réellement dangereux et imprévisibles. Qui plus est, les Chuchoteurs n’étant pas de grands bavards, les scénaristes n’auront pas à écrire des dialogues insipides qui risqueraient de plomber le rythme de la série. C’était un défaut assez récurrent concernant les Sauveurs dans l’arc de Negan, tandis que les habitants de Woodbury avaient plutôt tendance à remettre en question les décisions totalitaires de leur Gouverneur.

Ensuite parce que l’apparence d’Alpha est tout simplement monstrueuse. Le visage de Samantha Morton, qui s’est rasé les cheveux et a accepté de passer plusieurs heures au maquillage pour paraître zombifiée, est bluffant. C’est bien simple, le personnage est dix fois plus hideux que ses Chuchoteurs avec leurs masques de mort. Alpha est l’incarnation de la déshumanisation postapocalyptique de The Walking Dead dans tout ce qu’elle a de plus extrême, si bien que même son sens moral a sombré progressivement vers une soif de désolation et de destruction totale de la planète.

Publicité

Voilà qui nous amène à notre dernier point. Alors que Negan et le Gouverneur sont deux véritables psychopathes, même si le premier est potentiellement capable de rédemption, le mal qui habite Alpha semble être tout à fait normalisé dans son esprit. Sa personnalité pathologique au milieu des morts-vivants est telle qu’elle préfère sacrifier un nouveau-né plutôt que de fuir le danger, sans exprimer une seule once de compassion ou de remords. Une scène très réussie et profondément dérangeante, qui ne tombe pas dans le gore gratuit, permet de mettre en valeur Connie (l’actrice malentendante Lauren Ridloff) et souligne toute l’apathie de la survivante.

Le mystérieux symbole

© AMC

Outre la confrontation entre la Colline et les Chuchoteurs, l’épisode "Bounty" a été marqué par l’apparition furtive d’un nouveau symbole. Du Terminus aux dos de Daryl et Michonne, ce genre de signes hante la série au point de susciter les théories les plus folles à leur sujet. Mais cette fois, force est de constater que ce tag a obligatoirement un lien avec la communauté d’Alpha, peut-être un indice sur la manière de les vaincre.

Publicité

En effet, la terrifiante leadeuse répète à plusieurs reprises dans l’épisode que Daryl et ses compagnons ont transgressé ses frontières. Or, les Chuchoteurs sont connus pour laisser derrière eux des signaux afin de marquer leur territoire. On se rappelle notamment des barrières en bois du season finale de la saison 7, référence directement tirée des comics The Walking Dead. Dans cet épisode, on imagine que ce symbole énigmatique est une nouvelle manière de délimiter leur région et qu’Ezekiel et son Royaume vont très prochainement provoquer la colère des vagabonds.

À première vue, on aurait pu penser que le graffiti rouge représentait une rune grecque de l’Antiquité, qui aurait pu se traduire par Alpha. C’est loupé. À en croire l’œil averti de Skywriter, il s’agit en réalité d’un symbole astrologique signifiant "quincunx", quinconce en français. Pour résumer, c’est un motif géométrique en cinq unités, généralement représenté par cinq points divisés et alignés ou non dans l’espace. On le retrouve notamment sur les dés des jeux de plateau. Plutôt étrange pour un groupe de vivants évoluant parmi les morts…

Saurez-vous retrouver le quinconce qui se cache parmi ces symboles astrologiques ? (© Ancient Symbols)

Eh bien pas vraiment, puisque l’interprétation qui se dissimule derrière un quinconce tourne autour de la connexion. L’idée est de trouver un moyen pour concilier l’inconciliable, de chercher une voie pour relier un point aux autres. Grossièrement, il suffit de tracer des lignes imaginaires entre eux pour y parvenir dans notre esprit, mais le quinconce prend un tout autre sens dans la série : les cinq points peuvent potentiellement symboliser les cinq communautés en action dans The Walking Dead (Alexandria, la Colline, le Royaume, Oceanside et les Sauveurs incarnés par Negan).

Si on va encore un peu plus loin, on peut en déduire que la menace des Chuchoteurs sera éradiquée si et seulement si les communautés parviennent à entrer en résonance et s’entraider. Voilà qui expliquerait en partie la présence des flash-back de l’épisode "Bounty", qui insistent sur la naissance du Manifeste entre les différents villages, que Michonne refuse de respecter pour une raison encore inconnue.

On s’avance peut-être beaucoup sur ce graffiti sibyllin, mais les réponses ne devraient pas tarder à tomber. La showrunneuse Angela Kang a promis des révélations dans l’épisode 14, dont l’intitulé ("Scars") est lourd de sens par rapport à ce symbole astrologique et surtout par rapport aux cicatrices en croix des survivants. Une dose de high concept, type boîte à mystères, dans The Walking Dead ? C’est peut-être bien la recette miracle qui pourra sauver la série d’une lassitude totale de la part de ses plus fidèles fans.

En France, la saison 9 de The Walking Dead est diffusée chaque lundi en US+24 sur OCS Choc.

Par Adrien Delage, publié le 26/02/2019

Copié

Pour vous :