Les 5 nouvelles séries britanniques les plus attendues en 2018

Cette année, la Grande-Bretagne nous réserve des séries policières apocalyptiques et fantastiques, un péplum épique et un nouveau rôle loufoque pour Benedict Cumberbatch.

Hard Sun

Publicité

Le nom de Neil Cross ne vous dit strictement rien ? Et pourtant, nous devons à ce scénariste talentueux la série Luther, dont une cinquième saison est en préparation. Mais avant de reprendre son bébé, Neil Cross a accouché d’un nouveau cop show cru à l’esthétique austère, paradoxalement baptisé Hard Sun. On y suit deux officiers de police, Charlie Hicks (Jim Sturgess) et Elaine Renko (Agyness Deyn), qui enquêtent sur la mort d’un hacker dans une Londres préapocalyptique.

Hard Sun promet d’être un récit haletant : l’humanité sait qu’elle n’a plus que cinq ans à vivre avant la destruction du Soleil, et donc son inévitable extinction. Avec sa photographie léchée et son intrigue fataliste, la série de Neil Cross promet de nous faire suer à grosses gouttes comme un été étouffant passé dans un deux-pièces.

Rendez-vous avec le Soleil de Hard Sun fixé pour le 6 janvier sur BBC One.

Publicité

Patrick Melrose

Si l’avenir de Sherlock est incertain et que Benedict Cumberbatch incarne désormais le Doctor Strange du Marvel Cinematic Universe, l’acteur a encore le temps de passer une tête à la télévision. En 2018, il incarnera le play-boy suicidaire, schizophrène, narcissique et alcoolique Patrick Melrose dans la mini-série du même nom. Un homme traumatisé, dont la folie n’égale que le génie à la manière de… Sherlock Holmes. Un rôle qui sied donc à merveille à Benedict Cumberbatch.

Le comédien campe le héros des romans d’Edward St Aubyn, qui nous fait part de ses états d’âme à travers son personnage. Avec une bande-son résolument post-punk (du New Order à fond la caisse dans le trailer), le réalisateur de Deutschland 83 derrière la caméra et Jennifer Jason Leigh (Les Huit salopards) pour donner la réplique à Benedict Cumberbatch, Patrick Melrose est la mini-série british à ne rater sous aucun prétexte en 2018.

Publicité

Patrick Melrose viendra se bourrer la gueule courant 2018 sur Sky Atlantic.

Troy: Fall of a City

© BBC/Netflix

"HECTOOOOOR", hurlait Brad Pitt à Eric Bana dans l’adaptation filmique de la guerre de Troie datée de 2004. Un péplum à la réussite plus que mitigée, mais culte pour ses batailles épiques ses faux raccords. La BBC va tenter de redorer le blason de cette épopée mythologique avec Troy: Fall of a City. Cette coproduction avec Netflix se veut spectaculaire et s’est vue allouer un budget pharaonique selon Piers Wenger, le directeur de la programmation de la chaîne britannique.

Publicité

La série a déjà fait parler d’elle en castant un acteur afro-américain, David Gyasi, dans le rôle d’Achille. Un choix audacieux et encourageant pour la diversité à la télévision. L’intrigue devrait revenir sur la guerre de Troie mais du point de vue de la famille de Priam et Pâris, contrairement au film de Wolfgang Petersen qui se concentrait davantage sur Achille et les armées de Sparte et Mycènes. Attention, blockbuster sériel en préparation chez nos amis anglais.

La guerre de Troie sera lancée courant 2018 sur BBC One et Netflix dans nos contrées.

The City and The City

David Morrissey dans The Missing. (© Starz)

2018 marque le grand retour de David Morrissey (le Gouverneur dans The Walking Dead) sur le devant de la scène sérielle. L’acteur britannique incarnera un empereur romain dans l’historico-fantaisiste Britannia, avant de prendre les commandes d’une équipe de flics surentraînés dans The City and The City. Cette adaptation du roman policier éponyme de China Miéville est une dystopie se déroulant dans les villes imaginaires de Besźel et UI Qoma, où les criminels pullulent.

Les deux cités ont leurs propres lois et tentent de vivre indépendamment l’une de l’autre malgré leurs similarités. Quand un cadavre est retrouvé à Besźel et que les policiers découvrent que le meurtre a été commis à UI Qoma, l’affaire prend une tournure politique sans précédent qui va révéler au grand jour un complot mondial dont personne ne soupçonnait les répercussions.

Début de l’affaire prévu courant 2018 sur BBC Two.

Wanderlust

© BBC One

Un This Is Us à la sauce british, ça vous tente ? Wanderlust a toutes les cartes en main pour le devenir. La série de la BBC se présente comme un mélo familial qui explore les relations intergénérationnelles des Richards. Le show abordera des thèmes délicats comme la monogamie, le deuil et la passion amoureuse, le tout porté par la brillante Toni Collette (Little Miss Sunshine). L’actrice et scénariste donnera la réplique à Steven Mackintosh (Arnaques, Crimes et Botanique), qui campera son mari.

Ce dernier a un grave accident de vélo et le handicap qui en découle crée une fracture dans le couple, testant les limites de leur amour. Autrement dit, vous pouvez d’ores et déjà commencer à stocker les boîtes de Kleenex avant de vous lancer dans les déboires familiaux de Wanderlust.

Les Richards nous ouvriront les portes de leur ménage courant 2018 sur BBC One et sur Netflix dans nos contrées.

Par Adrien Delage, publié le 05/01/2018

Copié

Pour vous :