Après 9 saisons, Emmy Rossum quitte Shameless et s’explique dans une lettre émouvante

Toutes les bonnes choses ont une fin.

©Instagram/Shameless

Ça sent le roussi chez les Gallagher. Emmy Rossum, qui incarne avec tant de brio Fiona, la grande sœur de la tribu white trash la plus attachante du petit écran, a fait savoir dans une longue lettre postée sur Facebook qu’elle ne comptait pas rempiler pour la saison prochaine. Elle quittera sa famille fictive depuis près d’une décennie au terme de la saison 9, qui n’a pas encore été diffusée. "Saison après saison, j’ai été émerveillée de voir toute notre équipe revenir. Et ce n’est pas juste parce que cette série est merveilleusement écrite et complexe. De vrais liens se sont créés, de vraies amitiés qui nous font revenir, saison après saison", explique-t-elle.

Publicité

Elle poursuit (morceaux choisis) :

"Dans la vraie vie, contrairement à Fiona, je suis enfant unique. Je n’ai jamais eu de grande famille. Devenir un membre de cette famille Gallagher complètement bordélique et pourtant si aimante est un rêve devenu réalité. Même hors plateau, c’est réel. Nous avons vu les enfants grandir et devenir ces êtres humains forts, talentueux, indépendants. […]

Nous avons réalisé plus de 100 heures de télévision. Ce n’est pas rien. Selon une nouvelle étude, il faut 100 heures pour devenir ami·e avec une personne. Les Gallagher ont investi les salons des spectateurs depuis plus de 100 heures. Donc, c’est logique. On peut ressentir ce lien entre vous et nous, et ces personnages. Dans les aéroports, les restaurants, les rues, quand les gens crient 'Salut Fiona', 'Oh Mon Dieu, c’est Lip', ou Va te faire Frank !'… Ça fait du bien. […]

L’opportunité que l’on m’a donnée d’incarner Fiona a été un vrai cadeau des dieux. Il y a peu de personnages – féminins ou autres – aussi complexes et dynamiques qu’elle. C’est une maman lionne, féroce, imparfaite et sexuellement libérée. Elle est blessée, vulnérable mais elle ne lâchera jamais l’affaire. Elle vit dans une période de dépression économique, mais refuse d’être dépressive. Elle est pleine de ressources. Elle est loyale. Elle est courageuse. J’ai su à la seconde où j’ai lu le script du pilote que j’avais affaire à quelque chose de différent, de spécial. […]

Je peux dire avec certitude que ce cast et cette équipe, avec lesquels j’ai été honorée de travailler tout du long, sont de classe internationale. Je suis fière et remplie de gratitude. […]

Je sais que vous allez continuer sans moi, pour le moment en tout cas. Il y a encore des histoires à raconter sur les Gallagher. Je roulerai toujours pour ma famille. Essayez de ne pas penser à moi comme si j’étais partie, plutôt comme si j’avais déménagé un peu plus loin au coin de la rue."

Publicité

©ChuckHodes/Showtime

Emmy Rossum incarnait Fiona Gallagher depuis 2011 sur la chaîne Showtime. L’ambiance s’était tendue au moment des renégociations de salaire du cast en saison 8. Avant l’ère #MeToo, on avait appris que l’actrice, tête d’affiche du show depuis le début avec William H. Macy, était beaucoup moins bien payée que lui, même après des années de succès avec Shameless et un temps de présence à l’écran bien supérieur. Cette histoire a-t-elle pesé dans la balance au moment de prendre la décision de quitter le show ? Comme pour Lauren Cohan et The Walking Dead, on peut l’imaginer, mais on ne le saura jamais vraiment.

La talentueuse comédienne ne part pas sans projet. Elle planche avec Sam Esmail (Mr. Robot) sur la mini-série Angelyne, dont elle sera la tête d’affiche et la productrice exécutive. On la verra donc aussi très vite pour son dernier tour de piste en tant que Fiona, dans la saison 9 de Shameless, qui sera lancée le 9 septembre prochain sur Showtime. En France, la série est diffusée sur Canal+.

Publicité

Par Marion Olité, publié le 31/08/2018

Copié

Pour vous :