À découvrir : Crazy Ex-Girlfriend, une nouvelle comédie complètement déjantée

Une nouvelle comédie a fait ses débuts sur la CW cette semaine. Retour sur le pilote ovniesque et prometteur de Crazy Ex-Girlfriend.

crazy

© CW

Publicité

La CW nous a habitué à de bonnes surprises ces dernières années, aussi bien côté drama (The 100) que comédies. L'an passé, la très fraîche Jane the Virgin conquérait les coeurs, jusqu'aux Golden Globes (pour son interprète Gina Rodriguez). Avec Crazy Ex-Girlfriend, la chaîne poursuit dans cette même veine de la comédie romantique moderne et bien barrée, qui s'appuie sur la pop culture pour faire rire.

La "Crazy Ex-Girlfriend" du titre, c'est Rebecca Bunch, une jeune working-woman célibataire qui décide sur un coup de tête de plaquer sa vie morne à New York (et son salaire à six chiffres qui va avec) après être tombée par hasard sur un vieil amour de vacances, le très cool Josh (Vincent Rodriguez III). Sauf que Rebecca ne l'a jamais oublié. Elle apprend qu'il est sur le point de déménager à West Covina, California, et décide très logiquement de démarrer sa nouvelle vie là-bas !

Josh à tout prix

Créé par Aline Brosh McKenna et Rachel Bloom – cette dernière étant aussi l'actrice principale – Crazy Ex-Girlfriend se rend attachante dès ce premier épisode. Son héroïne, indécrottable romantique à côté de la plaque, n'est pas sans rappeler Ben Stiller dans la comédie culte Mary à tout prix. Comme dans le film des frères Farrelly, on est parfois un peu gêné par le côté "stalkeur" du personnage principal (on parle quand même d'une personne totalement obsédée par une autre, à deux doigts du harceleur), c'est aussi cet aspect qui colore l'humour du show, le rendant un peu creepy, un peu grinçant.

Publicité

Pour rendre compte des états d'âme de Rebecca, Crazy Ex-Girlfriend se permet des scènes de comédies musicales irrésistibles. On retient dans ce pilote le titre happy "West Covina", dans lequel la naïve jeune femme s'extasie sur sa nouvelle ville d'adoption, "Just two hours from the beach, four hours in traffic" ("Juste à 2 heures de la plage, 4 heures les jours de trafic") comme lui disent tous les habitants. Dans l'autre morceau vraiment réussi, "The Sexy Getting Ready Song", Bloom montre l'envers du décor pas glam quand une nana se prépare à un rencard. Elle parodie allègrement les clips de rap sexistes.

La chute de l'épisode (que l'on taira pour ne pas vous gâcher le plaisir) est super drôle. McKenna et Bloom brocarde avec humour les comportements sexistes plus ou moins acceptés par notre société. Si les prochains épisodes sont du même acabit – drôles, gênants, incisifs – on tient là l'une des meilleures comédies de la rentrée.

Publicité

Note : 4/5 

Par Marion Olité, publié le 16/10/2015

Copié

Pour vous :