Adam West, le batman kitsch des années 60 devenu un mème, nous a quittés

Tchao l’artiste.

C’est un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître… Sauf que si. Si le nom d’Adam West – décédé dans la nuit du vendredi 9 au samedi 10 juin à 88 ans des suites d’une leucémie – ne vous dit rien, son visage a inondé Internet ces dernières années.

Publicité

C’est que l’acteur, icône geek et absurde, est le tout premier Batman de l’histoire des séries. Après 10 ans d’apparitions dans divers shows américains, il est choisi pour incarner le célèbre super-héros en 1966. À ses côtés, Burt Ward se glisse dans les collants moulants de son poto Robin. La série embrasse une esthétique kitschissime (des costumes ultracolorés aux voitures en plastique) et un ton complètement loufoque, accompagné de dialogues pince-sans-rire déclamés par West.

S’il n’a duré que 3 saisons (mais 120 épisodes tout de même !), ce Batman est resté culte, 50 ans plus tard, de son générique signé Neal Hefti à pléthore de scènes génialement absurdes (Batman qui danse le Batusi ou qui s’embarque dans un duel avec le Joker sur une planche de surf) et détournées à l’envi en mèmes, gifs et vidéos sur Internet. À Konbini, on ne s’en est pas privé non plus.

Publicité

Si Adam West a connu une sérieuse traversée du désert après le succès de la série et n’a jamais vraiment réussi à se départir du rôle de sa vie, il est entré au panthéon de la culture pop. En témoigne son rôle dans Family Guy, où il interprétait le maire Adam West, tout simplement, les doublages de plusieurs dessins animés autour de Batman, ou encore son passage plein d’autodérision dans The Big Bang Theory, où il discute avec les garçons des mérites des différents acteurs ayant endossé la célèbre cape.

Si d’autres que lui ont apporté une gravité au rôle (coucou Christian Bale et sa voix de contralto), West restera pour toujours le Batman le plus pop et déjanté de l’histoire. Merci Monsieur.

Par Marion Olité, publié le 12/06/2017

Copié

Pour vous :