Suite à l’affaire Weinstein, Amazon décommande la série de David O. Russell

En revanche, la plateforme américaine a sauvé The Romanoffs, le nouveau projet du créateur de Mad Men.

L’année dernière, Amazon signait un énorme deal de 160 millions de dollars (environ 145 millions d’euros) avec la Weinstein Company et commandait directement deux saisons au projet colossal du réalisateur David O. Russell (Happiness Therapy). L’homme planchait sur un drame criminel dans le milieu mafieux avec un casting prestigieux annoncé : Robert De Niro, Julianne Moore et Michael Shannon. Mais le scandale lié à l’affaire Harvey Weinstein, accusé de violences sexuelles, a complètement rebattu les cartes.

Publicité

Comme le Festival de Cannes et de nombreux talents hollywoodiens, Amazon a décidé de cesser toute relation avec la Weinstein Company pour ne pas ternir son image et se faire complice des agissements du producteur. Les trois acteurs phares du show ont soutenu la décision du géant américain dans un communiqué relayé par Deadline.

C’est un double coup dur pour le concurrent de Netflix et Hulu. Au même moment, Roy Price, le chef d’Amazon Studios, a été accusé de harcèlement sexuel sur la productrice Isa Dick Hackett (The Man in the High Castle), fille de l’écrivain Philip K. Dick. Il a été suspendu de ses fonctions le temps de l’enquête.

Les Romanov sauvés in extremis

Amazon était également engagé avec la Weinstein Company sur la nouvelle série de Matthew Weiner, le créateur de Mad Men. Il s’agit d’une anthologie de huit épisodes sur la dynastie des Romanov. Plutôt que d’annuler ce projet prometteur, la plateforme américaine a préféré prendre entièrement à sa charge le budget de production (quatre épisodes ont déjà été tournés). Le showrunner de The Romanoffs, qui avait été choisi par la Weinstein Company, a été remercié et son anonymat préservé.

Publicité

Le chargé des contenus télévisuels chez Amazon, Dan Scharf, a également tenu à préciser que son entreprise n’avait pas encore encaissé les chèques de la Weinstein Company. La plateforme américaine tente de blanchir complètement son ardoise vis-à-vis de ce scandale hollywoodien, qui prend un peu plus d’ampleur et s’étoffe de nouveaux témoignages chocs chaque jour qui passe. Et malheureusement, le monde des séries est loin d’être épargné par les pratiques répréhensibles des grands pontes du milieu.

Par Adrien Delage, publié le 16/10/2017

Copié

Pour vous :