The exterior of the Cecil Hotel is seen in Los Angeles California February 20, 2013. The body of 21-year-old Canadian… Lire la suite

American Horror Story Hotel : le véritable hôtel qui a inspiré la saison 5

Cette semaine, Ryan Murphy a donné le coup d'envoi de la cinquième saison d'American Horror Story, qui prend place dans un hôtel hanté. Mais le showrunner a été chercher sa dose d'inspiration dans l'histoire sordide d'un véritable hôtel. 

US-CANADA-TOURISM-CRIME-LAM

Dans American Horror Story Hotel, les personnages traînent leur décadence dans l'Hôtel Cortez. Particulièrement creepy, il a été inspiré par un vrai bâtiment, le Cecil Hotel. Situé dans le centre de Los Angeles, il a été construit en 1924. Ses prix abordables et son look glamour ont attiré une clientèle nombreuse, mais les crimes et autres faits glauques à souhait qui s'y sont passés ont terni son image. Au point que l'hôtel, qui existe toujours, a été renommé Stay on Main.

Publicité

Parmi les faits assez peu vendeurs pour un hôtel, de nombreux suicides y ont eu lieu, au point que la charmante résidence fut surnommée "The Suicide". En 1962, une jeune femme saute par la fenêtre du 9ème étage, atterrissant sur un homme âgé qui passait par là. Les deux meurent sur le coup. L'hôtel, qui semble attirer le malin, regorge d'affaires de meurtres. En 1964, Goldie Osgood, une femme qui vivait depuis longtemps au Cecil Hotel et aimait nourrir les pigeons, fut retrouvée violée et assassinée dans sa chambre. L'affaire n'a jamais été résolue.

Un repère à serial killers

Cet hôtel a vu passer plusieurs personnages assez incroyables et flippant. Jack Unterweger, tueur en série ayant passé 16 ans en prison, était devenu un écrivain reconnu et totalement réhabilité dans la société. Mais après 20 ans de "bonne conduite", il replonge et se remet à tuer des prostituées alors qu'il réside à Los Angeles pour l'écriture d'un livre. Il fut arrêté au... Cecil Hotel. Au rayon tueur, la demeure a aussi accueilli Richard Ramirez, surnommé "The Night Stalker". Entre l'été 1984 et 1985, il vivait sur la terrasse de l'hôtel, brutalisant ses victimes sexuellement et psychologiquement. Il a finalement été arrêté et est mort en prison, en 2013.

cecil-2

Jack Unterweger, écrivain et serial killer.

Publicité

Le bâtiment comptait aussi parmi ses clientes régulières Elizabeth Short, plus connue sous le nom de "Dahlia noir". Il se murmure que le Cecil Hotel est le dernier lieu où la jeune femme a été vue vivante. Son corps démembré est retrouvé au Leimert Park à Los Angeles, en janvier 1947. Son meurtre n'a jamais été résolu. Le personnage a déjà inspiré la première saison d'American Horror Story, qui se déroulait dans un manoir hanté. Il était incarné par Mena Suvari. Il pourrait bien réapparaitre cette saison, sous une forme différente.

Elizabeth Short lors d'une garde à vue pour avoir bu de l'alcool en dessous l'âge légal aux Etats-Unis.

Elizabeth Short lors d'une garde à vue pour avoir bu de l'alcool en dessous l'âge légal aux Etats-Unis.

La dernière affaire criminelle en date a particulièrement inspiré Ryan Murphy. En 2013, une touriste canadienne de 21 ans est retrouvée nue dans un réservoir d'eau, sur la terrasse du Cecil Hotel, cinq semaines après sa disparition. A l'époque, la diffusion d'une vidéo de surveillance montrant Elisa Lam dans un ascenseur a alimenté les théories surnaturelles sur internet. Deux ans plus tard, le mystère reste entier.

Publicité

 

Amateurs de vrais frissons, vous savez où booker vos prochaines vacances.

Par Marion Olité, publié le 09/10/2015

Copié

Pour vous :