Alyssa Milano encourage les victimes de violences sexuelles à se faire entendre grâce au hashtag #MeToo

Ou quand Twitter se transforme en plateforme de dénonciation et d’entraide pour les victimes de harcèlement et d’agressions sexuels.

© Netflix

Publicité

Ces derniers temps, il faut vraiment vivre dans une grotte loin de toute connexion wi-fi pour passer à côté de l’affaire Harvey Weinstein. Le producteur réputé a en effet été maintes fois accusé de harcèlement sexuel mais également de viol, comme le rapporte Rose McGowan. Connue pour son rôle dans l’iconique série de sorcières Charmed, l’actrice s’est devenue une activiste féministe et un porte-parole pour lutter contre le sexisme et les violences sexuelles. Elle est désormais rejointe par son ancienne collègue, Alyssa Milano.

Dans un élan de solidarité, cette dernière a fait bon usage de Twitter en lançant #MeToo. À travers ce hashtag court mais efficace, l’ex-Phoebe Halliwell espère pousser les victimes de violences sexuelles (comprenant donc harcèlement et agressions allant jusqu’au viol) à se faire entendre. Comme son tweet originel l’explique, l’idée vient d’un membre de son entourage qui suggère que si les victimes en question se manifestent grâce à ce hashtag, cela donnera une idée de l’ampleur du problème.

Publicité

"Si vous avez été harcelé(e) ou agressé(e) sexuellement, écrivez 'moi aussi' en réponse à ce tweet."

Sans surprise (malheureusement), les réponses ont fusé et un nombre incalculable de #MeToo sont venus cribler la twittosphère. Parmi les victimes concernées, une bonne poignée de célébrités et autres personnalités hollywoodiennes : Evan Rachel Wood (Westworld), Anna Paquin (True Blood), Debra Messing (Will & Grace), Sophia Bush (Les Frères Scott), Gabrielle Union (Being Mary Jane)… La liste est encore longue.

Publicité

"J’étais si jeune et perdue, ça ne m’a jamais traversé l’esprit qu’un viol pouvait en réalité être perpétré par un compagnon ou dans notre sommeil. #MeToo"

Publicité

Dans notre Hexagone, les victimes, hommes comme femmes, s’expriment et partagent leurs mauvaises expériences par le biais du hashtag #BalanceTonPorc. Des témoignages édifiants et concis s’immiscent alors sur la Toile. Parce que le harcèlement sexuel ne disparaîtra pas en un coup de baguette magique, il est nécessaire de prendre conscience de ce fléau sociétal et d’agir en conséquence.

Par Florian Ques, publié le 16/10/2017

Copié

Pour vous :