Amazon va diffuser une série animée produite par le studio Ghibli

La plateforme américaine s'est emparée des droits de Ronia the Robber's Daughter, une série animée développée par le studio Ghibli.

ghibli-feat

©️ Studio Ghibli

Le studio Ghibli, créateur d'œuvres d'animation poétiques et originales, se réservait exclusivement au grand écran depuis sa fondation en 1985. Il y a deux ans, il passait (timidement) le pas sur le petit écran en adaptant Ronia the Robber's Daughter, une nouvelle fantastique pour enfants écrite par Astrid Lindgren. D'abord exclusivement réservé au territoire japonais, Amazon vient d'acheter les droits de la série animée pour le diffuser aux États-Unis.

Publicité

Pour le moment, l'Europe n'aura pas l'occasion de poser un œil sur la première série du studio Ghibli. Mais la plateforme américaine ne devrait pas tarder à se déployer outre-Atlantique. On espère voir rapidement les 26 épisodes de Ronia the Robber's Daughter débarquer dans nos contrées.

Goro Miyazaki, fils de Hayao, était chargé de la direction artistique de la série. Aux États-Unis, la narratrice sera doublée par Gillian Anderson, aka l'agent Scully dans X-Files. Ce projet confirme la volonté du studio Ghibli de se retirer des productions cinématographiques depuis le départ d'Hayao Miyazaki en 2014.

Un récit culte en Suède

Publicité

Le roman d'Astrid Lindgren a été publié pour la première fois en 1981. Il a ensuite été adapté plusieurs fois au cours du XXe siècle. En 1984, le long-métrage Ronja Rövardotter, directement inspiré du bouquin, sort dans les salles obscures de Suède et devient un véritable hit. Il remporte l'année d'après un Ours d'argent au Festival international du film de Berlin.

Au cours des années 1990, Ronia the Robber's Daughter se transforme en comédie musicale. Plus de vingt ans après les dernières représentations, le studio Ghibli s'emparera du script pour le développer finalement en série animée.

Sur cet élan, Amazon a également commandé à Titmouse Inc. (Metalocalypse) un dessin animé à l'intrigue absurde, parlant de tortues marines volantes et d'une gelée géante. Ça s'annonce au moins aussi onirique et troublant qu'un Voyage de Chihiro.

Publicité

Par Adrien Delage, publié le 17/10/2016

Copié

Pour vous :