Andrew Lincoln dévoile sa scène préférée de The Walking Dead

Alors que The Walking Dead prend une pause hivernale dans sa saison 6, l'acteur Andrew Lincoln est revenu sur un moment marquant du tournage de la série de zombies. 

Décidément, l'heure est à la nostalgie. La semaine dernière, Bryan Cranston se remémorait avec émotion la scène la plus dure qu'il ait eu à interpréter dans Breaking Bad. C'est au tour d'Andrew Lincoln, le héros de The Walking Dead, de rembobiner les six dernières années de sa vie sur les tournages du show.

Publicité

Interviewé par Entertainment Weekly, l'interprète du Shérif Rick Grimes a du répondre à un question compliquée : quel est son meilleur souvenir de tournage jusqu'ici ? Et bien, l'acteur s'est remémoré une scène qui a marqué les esprits dans le pilote de The Walking Dead, diffusé le 31 octobre 2010 sur AMC aux Etats-Unis.

"Le moment le plus mémorable a été pour moi de traverser Atlanta à dos de cheval, explique-t-il. C'est une question d'échelle. J'ai réalisé avec cette scène que TWD n'était pas comme les autres séries pour lesquelles j'avais travaillé jusqu'ici. L'ambition du show avait quelque chose de beaucoup plus cinématographique."

Un "conte de fée cassé"

rick-grand

Publicité

"C'était comme un rêve pour moi, se souvient encore le comédien. J'étais isolé, seul depuis un moment [dans le pilote, Rick se réveille d'un coma prolongé et affronte seul le monde pos-apocalyptique de la série, jusqu'à tomber sur Glenn, ndlr]. Puis arrive cette séquence incroyable, pour laquelle on a du fermer quatre pâtés de maison dans le Sud d'Atlanta. Et là, j'ai le droit d'avoir mon cheval et je suis poursuivi par 400 zombies ! (rires). Puis je dois me cacher dans un tank. Cette scène était tellement folle."

Revenant sur les moments tragiques de la série, où des personnages importants meurent régulièrement, Andrew Lincoln explique : "C'est drôle, je suis tombé il y a peu de temps sur Sarah Wayne Callies (sa femme dans la série). Jouer dans cette série est toujours le meilleur job du monde, mais ça devient déchirant parfois. On continue de perdre des amis géniaux."

"Mais je prends toujours autant de plaisir à revenir sur le tournage, à emmener tout le cast vers une bonne énergie, pour que l'on continue tous à raconter ce conte de fée cassé." conclut-il.

Publicité

Par Marion Olité, publié le 01/12/2015

Copié

Pour vous :