Apple s’associe à Steven Spielberg pour ressusciter Amazing Stories

La série culte des années 1980 va avoir droit à une seconde vie, sous la houlette de Bryan Fuller, le papa d’Hannibal.

© Walt Disney Studios

Apple vient d’acquérir sa première série originale, Amazing Stories, cédant ainsi à la double mode des anthologies et des reboots. C’est un projet qui était dans les cartons depuis 2015 et devait initialement atterrir sur NBC. Le studio NBC Universal, qui la produit, s’est finalement tourné vers Apple et c’est Bryan Fuller, créateur d’Hannibal ou encore American Gods, qui se chargera de ressusciter la série culte. Amazing Stories a en effet marqué toute une génération de téléspectateurs outre-Atlantique.

Publicité

La série d’anthologie, créée et showrunnée par Stephen Spielberg, et qui n’était pas sans rappeler The Twilight Zone (La Quatrième dimension, en français), a été diffusée de 1985 à 1987 sur NBC, et à partir de 1992 en France sur Antenne 2, sous le titre Histoires fantastiques. Amazing Stories était une compilation de 45 épisodes, indépendants les uns des autres, et qui exploraient les genres de l’horreur, de la SF et du fantastique. Dans sa nouvelle mouture, Steven Spielberg sera toujours producteur exécutif via sa société Amblin Entertainment, et Bryan Fuller, grand fan de la série, officiera donc en tant que showrunner. Ce dernier risque d’être bien occupé dans les mois qui viennent, puisqu’il est déjà à la tête d’American Gods pour Starz, dont il prépare la saison 2.

Avec cette première acquisition, Apple envoie un signal clair à Netflix, Hulu et Amazon, trois firmes qui se tirent la bourre sur la diffusion de séries en ligne : il y aura bientôt un concurrent de plus dans l’arène. On ignore encore quand et surtout où la marque proposera ce reboot d’Amazing Stories : sur Itunes ou sur une plateforme créée pour l’occasion. Elle compte en tout cas y mettre les moyens puisque, comme le rapporte le Wall Street Journal, la société de Tim Cook a commandé une saison de 10 épisodes et compte dépenser 5 millions de dollars pour chacun d’entre eux.

Par Delphine Rivet, publié le 11/10/2017

Copié

Pour vous :