Aziz Ansari dénonce avec humour le manque de diversité à la télé américaine

En promotion pour son nouveau show Master of None, diffusé sur Netflix depuis le 6 novembre dernier, Aziz Ansari en a profité pour brocarder le manque de diversité à la télé américaine lors de son passage sur le talk show de Stephen Colbert. 

L'acteur inoubliable de Parks and Recreation fait parler de lui en ce moment aux États-Unis, où il présente son nouveau bébé, Master of None. Il y incarne une version à peine romancée de lui-même : un acteur indien qui galère à trouver des rôles intéressants, également en quête d'une partenaire particulière.

Publicité

Le travail d'Aziz Ansari s'inscrit dans la tradition des humoristes US au talent protéiforme tels que Louie C.K. ou Tina Fey, capables d'écrire et jouer dans leurs propres shows. Chaque auteur a ses sujets de prédilection. Les pâtes, l'amour, le racisme ou encore la transmission entre générations font partie de ceux du scénariste trentenaire. Lors de son passage dans le talk show de Stephen Colbert, il n'a pas manqué de rebondir sur l'un d'eux : le manque de diversité à la télé américaine.

aziz-grand

Au cours de l'entretien, les deux hommes se rendent compte qu'ils viennent de la même région du Sud de la Caroline : "Vous êtes le premier animateur de late show originaire du Sud de la Caroline, et le milliardième homme blanc à la tête d'un late show." plaisante alors Aziz Ansari. Effectivement, de Jimmy Fallon à Conan O'Brien en passant par Ellen DeGeneres ou Seth Meyers, les animateurs de talk shows américains sont très blancs.

Publicité

"Mais du coup, est-ce que je ne fais pas monter le niveau de diversité à la télé américaine en vous invitant ?" rebondit Stephen Colbert toujours sur le ton de l'humour. "Si, là on est au top, il y a 50% de diversité. C'est le pourcentage le plus élevé de tous les temps sur CBS." lui répond Aziz Ansari.

Quelques minutes plus tard, l'animateur se trompe sur le nom du dernier livre de l'humoriste, Modern Romance. "Oh, quelqu'un va se faire virer !" lance la star. "J'espère que c'est un blanc ! Les probabilités sont élevées." répond Stephen Colbert.

Cet échange très drôle fait écho à l'un des épisodes de Master of None, "Indians on TV", où Dev (l'alter ego de Aziz Ansari dans le show) se retrouve en concurrence avec un autre acteur d'origine indienne sur un show télé. Entre les demandes d'accent indien exagéré, les blagues douteuses ou encore le fait que "deux indiens sur une série, ce n'est pas possible", l'épisode brocarde le racisme du showbiz hollywoodien avec humour et intelligence.

Publicité

Par Marion Olité, publié le 13/11/2015

Copié

Pour vous :