Dear White People

En écoute : la soundtrack soul et engagée de Dear White People

La dernière série Netflix vaut le détour, tout comme sa bande originale. 

Dear White People

Dear White People

Sortie vendredi 27 avril, Dear White People est une véritable satire sociale, qui suit les histoires d'amour, de rivalités et de construction identitaire d'un groupe d'étudiants de la prestigieuse université de Winchester, établissement fictif de l'Ivy League, tout en dénonçant la discrimination raciale ambiante qui y sévit. La pétillante Sam White (Logan Browning) engage une révolution grâce à son émission de radio "Dear White People" qui met en lumière les nombreuses injustices constatées sur le campus. Évidemment, le show de Netflix résonne particulièrement avec le contexte socio-politique américain actuel. Il a logiquement engagé la discussion sur les réseaux sociaux.

Publicité

La bande originale de Dear White People est à l'image de la série : décalée, engagée et surtout savoureuse. Mêlant soul, gospel, jazz et hip-pop, elle se compose de morceaux incontournables comme "Saturday Night, Sunday Morning" de Thelma Houston ou "Stand On The World" de The Joubert Singers, mais aussi d'une belle influence rap, en témoigne le titre "Trap Niggas" de Future. Les femmes ne sont pas en reste avec des tracks d'Anna Wise, la petite protégée de Kendrick Lamar, et du duo Chloe x Halle. Les chansons sélectionnées portent pour la plupart un message protestataire et en faveur des droits de la communauté afro-américaine.

Surtout, cette bande-son permet d'apprécier les doux airs du pianiste Kris Bowers, mis à l'honneur à travers plusieurs morceaux : "It Was Me", "They're Gonna Hate Me", "You're Odysseus" ou encore "Langston Vibes" ont été choisis pour sublimer cette playlist. Sa musique fraîche et délicate, mêlant jazz old school et sonorités hip-hop, colle parfaitement à l'esprit de Dear White People. Un délice.

Publicité

On vous laisse savourer la bande originale de Dear White People mise en ligne sur Spotify.

Par Mégane Choquet, publié le 04/05/2017

Copié

Pour vous :