Benicio del Toro s'évadera de prison dans la série Escape at Clinton Correctional

Ce show, dont l'intrigue est basée sur une histoire vraie, sera entièrement réalisé par Ben Stiller.

benicio-feat

Avec le retour des frères Scofield et l'arrivée d'une série sur l'escapade du narcotrafiquant El Chapo, les évasions de prison sont un thème en vogue sur le petit écran. Rien d'étonnant donc à ce que la chaîne Showtime tente de faire son trou dans cette thématique, à travers l'histoire des détenus américains Richard Matt et David Sweat. Les deux prisonniers se sont évadés le 7 juin 2015 en creusant un tunnel sous le centre de détention du Clinton Correctional Facility, situé à Dannemora dans l'État de New York.

Publicité

Le tandem a utilisé des scies à métaux fournies par la femme de l'un des employés de la prison pour creuser un passage vers l'extérieur. Leur évasion a débouché sur une énorme chasse à l'homme d'une vingtaine de jours, qui aurait coûté plus de 23 millions de dollars à l'État. Finalement, Richard Matt a été abattu par les autorités tandis que son camarade de cellule a été capturé vivant. On doit ce projet sériel alléchant à deux scénaristes de Ray Donovan, Brett Johnson et Michael Tolkin, ainsi qu'au célèbre Ben Stiller (Zoolander 2), associé en tant que producteur et réalisateur des huit épisodes prévus.

On sait déjà que Benicio del Toro (Snatch, Sicario) incarnera Richard Matt tandis que Patricia Arquette (Médium) prêtera ses traits à Tilly Mitchell, l'employée qui a aidé les deux détenus. L'équipe d'Escape at Clinton Correctional est toujours à la recherche d'un second acteur pour compléter le duo. Prévu comme une série limitée, ce show pourrait être renouvelé et prolongé par Showtime si les audiences suivent.

Sur le papier, Escape at Clinton Correctional a tout pour plaire et promet de belles heures d'action et de suspense. Pour anecdote, Benicio del Toro n'avait plus joué dans une série depuis sa brève apparition dans l'anthologie noire Fallen Angels, diffusée au milieu des années 1990 sur Canal+ dans nos contrées. Bon retour parmi nous, amigo.

Publicité

Par Adrien Delage, publié le 09/05/2017

Pour vous :