Black Mirror devrait avoir une saison 3 sur Netflix

La série britannique d'anticipation Black Mirror, sortie en 2011, devrait s'associer avec Netflix pour diffuser une saison 3.

Après deux saisons unanimement saluées par la critique et un épisode spécial de Noël, diffusé en 2014, se payant le luxe d'inviter le mad man Jon Hamm, ne plus avoir de nouvelles d'une série aussi ébouriffante que Black Mirror relevait de l'aberration télévisuelle. Selon Radio Times, Netflix aurait senti la bonne affaire et serait actuellement en discussions avec le scénariste, Charlie Brooker, et la boîte de production, House of Tomorrow, pour faire passer Black Mirror dans son giron.

Si, pour le moment, aucune des deux parties en présence n'a souhaité confirmer l'information, le producteur de séries américain aurait tout intérêt à lancer cette nouvelle saison : diffusée depuis 2011 en Angleterre sur Channel 4 (qui en deviendrait, si l'accord était trouvé avec Netflix, le diffuseur exclusif hors États-Unis), Black Mirror n'a débuté son aventure américaine qu'en décembre dernier.

Publicité

Jusque-là connue des seuls initiés via le bouche-à-oreille, la cynique création de Charlie Brooker aux sept petits épisodes, qui illustre avec brio le potentiel destructeur du progrès technologique, explose alors dans les yeux du grand public et récolte les louanges de la critique internationale (comment ça, vous ne connaissez pas ? Filez, et vite).

La subtilité des histoires, qui oscillent entre le totalement plausible et l'improbable (pour l'instant), étonne, percute et, surtout, laisse profondément songeur quant aux mécanismes de notre époque. De la science-fiction, au conditionnel présent.

Publicité

Comme l'explique enfin The Atlantic, le format particulier de la série (des épisodes sans lien entre eux, pensés comme des nouvelles) convient tout à fait au service qu'offre désormais Netflix : un visionnage achronologique d'épisodes se suffisant à eux-mêmes, faits pour être partagés à la manière de contes d'antan. Avec l'écriture de ces nouveaux épisodes, il est probable que Charlie Brooker nous concocte une intrigue incluant un géant du streaming payant qui en savait un peu trop sur les goûts de ses clients...

Par Thibault Prévost, publié le 09/09/2015

Copié

Pour vous :