© Obama Foundation/YouTube

Suite au deal avec le couple Obama, des internautes appellent au boycott de Netflix

Ce lundi, Barack et Michelle Obama annonçaient officiellement travailler main dans la main avec Netflix pour produire des contenus sur la plateforme.

© Obama Foundation/YouTube

L’outrage est total pour certains abonnés Netflix. Rendez-vous compte, ils ont appris que leur fournisseur de binge-watching préféré allait s’acoquiner avec le couple présidentiel… Le hic, c’est qu’il ne s’agit pas des actuels résidents de la Maison-Blanche. Non, si ces internautes ont la rage et appellent au boycott, la bave aux lèvres et la torche à la main, c’est parce que le géant de la SVOD a fait signer un juteux contrat à Michelle et Barack Obama afin de produire des contenus sur la plateforme.

Publicité

À peine la nouvelle officialisée, des conservateurs se sont donc époumonés sur Twitter, arguant que Netflix ne devait pas faire de politique… ou du moins, pas quand celle-ci va à l’encontre de leurs propres convictions. En réalité, il n’est pour l’instant pas question d’utiliser la plateforme à des fins idéologiques. Les tweets se sont mis à fuser, capture d’écran de la résiliation de l’abonnement à l’appui, avec le hashtag #boycottNetflix.

Parmi eux, bien sûr, une majorité de républicains affichant dans leur bio leur soutien sans faille à Donald Trump, à grand renfort d’émojis du drapeau américain et de #maga (l’acronyme de Make America Great Again, le slogan de campagne de Trump).

Publicité

Tout ce que l’on sait sur ce deal avec les Obama, c’est qu’il va courir sur plusieurs années et qu’il comprend la production de films, avec, potentiellement, des séries de fiction, des docu-séries et des longs-métrages documentaires. Voici comment Eric Schultz, le conseiller de Barack Obama, présentait le projet au New York Times en mars dernier :

"Le président et madame Obama ont toujours eu foi dans le pouvoir du storytelling pour inspirer des gens. Au cours de leur vie, ils ont poussé des gens à donner le meilleur d’eux-mêmes pour tirer le monde vers le haut. En réfléchissant à leur avenir, ils veulent continuer à explorer de nouvelles manières d’aider les autres et de raconter leurs histoires."

L’an passé, c’est la première saison de Dear White People qui s’était attiré les foudres des républicains et de l’alt-right après un seul petit trailer. Là aussi, les twittos réclamaient un boycott massif de Netflix. Une année plus tard, Netflix semble s’en être plutôt bien tiré sans eux. On imagine que ce nouvel appel au boycott aura le même retentissement pour la plateforme et les futurs projets du couple Obama.

Publicité

Par Delphine Rivet, publié le 23/05/2018

Copié

Pour vous :