On t'a vu : Bradley Cooper pécho Carrie dans Sex and the City

Avant le carton de Very Bad Trip, Bradley Cooper a roulé sa bosse dans le petit milieu des séries télé. Il a même roulé des pelles à Carrie Bradshaw dans Sex and the City

sex-city-bradley-feat

Nous sommes en 1999. Le jeune Bradley Cooper n'est pas encore diplômé de son école d'art dramatique, The New School, qu'il décroche un premier petit rôle dans une série fraîche sur quatre femmes actives et accomplies, qui parlent de sexe ouvertement, sur HBO. C'est Sex and the City.

Publicité

Single and fabulous ?

Publicité

Dans cet épisode 4 de la saison 2, notre héroïne Carrie Bradshaw est censée vivre son petit quart d'heure de gloire, mais celui-ci va vite virer au cauchemar. La célibataire trentenaire doit faire la couverture du New York Magazine. Elle se pointe en retard au shooting après une soirée bien arrosée avec ses copines, toutes célib' à ce moment-là de la série.

Le résultat n'est pas glorieux : elle se découvre le lendemain en gros plan, sa gueule de bois bien cadrée, une clope à la main, et ce titre qui l'accompagne : "Single and fabulous ?" ("Célibataire et fabuleuse ?").

Publicité

Évidemment, notre fashionista se tape la honte de sa vie. Elle décide tout de même de passer outre et de faire la teuf pour oublier cette fâcheuse déconvenue. C'est le moment où elle tombe sur Jake, un "party boy" comme elle. Elle le trouve bien à son goût (qui dirait non à un Bradley Cooper alors âgé de 24 ans ?!) et se jette sur lui dans sa voiture.

La soirée s'annonce hot, jusqu'à un arrêt tabac/presse qui va faire redescendre Carrie sur Terre. Jake y a trouvé le fameux numéro du New York Magazine et se moque gentiment en lui mettant sous le nez. Bad move, mec. Vexée comme un pou, notre digne célib' lâche l'affaire et rentre chez elle à pied.

"Tu ne mets pas la langue, mec"

SPJ-Bradley

Publicité

C'était le premier job de Bradley Cooper, et l'acteur était déjà prometteur. Quelques années plus tard, après le succès de Very Bad Trip (mais les vrais l'avait repéré dans Alias où il incarnait Will, le meilleur ami super sexy de l'aveugle Sidney Bristow), la star est revenue sur le tournage de cette scène, dans une interview pour Metro.

"J'étais très nerveux parce que je devais conduire une Porsche standard, avec des vitesses, et j'avais très peur de taper la tête de Sarah Jessica Parker sur le tableau de bord [rires] !  [...]

Et puis juste avant la scène, un type vient me voir et me dit : 'SPJ ne veut pas de langue. Pas de langue, mec.' Et j'étais là : 'Mais qui est SPJ ?' ! Donc, elle m'embrasse, et m'entraîne vers l'avant de la voiture, et je n'arrêtais pas de penser à garder ma langue le plus loin possible au fond de ma bouche. C'était un cauchemar ! Mais elle était géniale ", a-t-il conclu. 

Gageons que depuis l'acteur a pris la confiance, et que ce sont ses partenaires qui stressent maintenant en sa présence.

Bradley Cooper développe actuellement une série qui lui tient à cœur, sur l'ascension de Daech, pour HBO, et il sera bientôt à l'affiche de War Dogs, un film qu'il produit et qui arrive en France le 14 septembre prochain.

Par Marion Olité, publié le 15/08/2016

Copié

Pour vous :