Breaking Bad : le chapeau de Walter White exposé au Smithsonian

Véritable emblème de ce prof paumé devenu dealer redouté, le chapeau de Walter White sera désormais exposé dans un musée, aux côtés d'autres objets de Breaking Bad.

Il est entré dans la légende le jour où un certain Walter White l'a choisi pour recouvrir son crâne chauve. Le "porkpie hat", ce chapeau dont les bords courts rappellent la forme d'un plat à tarte, est la touche finale du look du héros de Breaking Bad. Il constitue une composante essentielle de sa silhouette et représente le symbole de sa transformation. Quand il porte ce chapeau, Walter devient Heisenberg. Il crée une icône.

Publicité

Deux ans après la fin épique de la série, le culte autour de Breaking Bad ne se dément toujours pas. Quoi de plus normal, donc, que de retrouver le fameux couvre-chef au Smithsonian Institute. Il rejoint ainsi les memorabilias collectés sur les plateaux d'autres séries d'anthologie, comme les souliers rouges de Dorothée du Magicien d'Oz, ou encore le légendaire perfecto de Fonzy dans Happy Days.

Publicité

Mais le chapeau d'Heisenberg ne sera pas le seul souvenir de tournage à s'exposer dans le prestigieux musée de Washington. Les masques à gaz et les combinaisons étanches portés par Bryan Cranston et Aaron Paul rejoignent la collection.

Publicité

Mais les fans devront se montrer patients : le "porkpie hat" et la dizaine d'autres accessoires issus de Breaking Bad ne seront visibles qu'à partir de 2018 au Smithsonian.

Publicité

Par Delphine Rivet, publié le 12/11/2015

Copié

Pour vous :