Catherine Coulson, "la femme à la bûche" de Twin Peaks a disparu

Coup dur pour les fans de Twin Peaks, qui viennent de perdre une des actrices les plus iconiques de la série de David Lynch, la mystérieuse "femme à la bûche". 

Âgée de 71 ans, Catherine E. Coulson devait revenir en 2016 incarner la fameuse "log lady" qui introduisait les épisodes de Twin Peaks et planait, tel un mystère de plus, sur la série. L'actrice a succombé à un cancer lundi 28 septembre. "Nous sommes effondrés. Elle représentait beaucoup pour tellement de personnes" a déclaré son agent, Mary Dangerfield, qui a confirmé sa mort.

Publicité

David Lynch s'est aussi exprimé sur cette disparition dans un communiqué de presse :

J'ai perdu aujourd'hui l'une de mes plus proches amies. Catherine Coulson, c'était de l'or massif. Elle était toujours là pour ses amis, toujours pleine d'amour à partager, et passionnée par son travail. C'était une vraie bosseuse. Elle possédait un grand sens de l'humour et faisait rire tout le monde autour d'elle. C'était aussi une femme très spirituelle, qui pratiquait la méditation depuis longtemps. C'était la femme à la bûche.

Publicité

Sans être une protagoniste phare de Twin Peaks, Catherine Coulson tient une place à part dans l'univers du show et dans le coeur des fans. C'est la première personne que l'on voit dans le pilote. Épouse très brève d'un bûcheron mort la nuit de leurs noces, Margaret Lanterman (son nom de fiction) livrait des indices au gré de ses apparitions, ou interagissait avec les personnages pour leur poser des questions toujours assez étranges, sans jamais lâcher sa précieuse bûche, tenue comme un bébé.

Catherine Coulson avait débuté sa carrière sur le court métrage de David Lynch, The Amputee (1974) puis sur Eraserhead (1977). Pensionnaire pendant huit ans au prestigieux Oregon Shakespeare Festival, elle a été mariée à Jack Nance (Twin Peaks, Lost Highway), acteur fétiche de Lynch disparu en 1996. Elle a eu un enfant issu d'une seconde noce avec Marc Sirinsky.

Publicité

Par Marion Olité, publié le 29/09/2015

Copié

Pour vous :