Une série One Piece en live action va voir le jour (et on a peur)

Que quelqu’un appelle les 7 Grands Corsaires pour empêcher ça.

luffyfeat

©️ Toei Animation

Au fil des années, en souhaitant donner vie à des héros de manga pas forcément transposables sur le grand et le petit écran, Hollywood a entaché leur réputation voire leur statut d’icônes de la pop culture. Je pense notamment à la purge Dragon Ball Evolution, au Death Note peu encourageant de Netflix ou encore au joli mais sans plus Ghost in the Shell sorti cette année.

Publicité

La dernière idée en date des Méphistophélès du huitième art studios américains est une nouvelle ineptie : faire de One Piece une série en live action. C’est Eiichirō Oda en personne, le mangaka derrière l’œuvre littéraire, qui l’a annoncé sur le Yahoo! japonais. Et si l’on est fan de Luffy et son équipage, cette adaptation est un ultime cauchemar devenu réalité. Faites un film Naruto avec des acteurs en chair et en os pendant que vous y êtes ! Ah merde, c’est déjà au programme

Les traits d’Oda senseï sont particulièrement fins voire grossiers et difformes par moments, notamment en ce qui concerne les personnages. Rien que ce style authentique et reconnaissable entre mille rend l’adaptation en live action impossible. Aucun acteur ne pourrait épouser la forme longiligne et extensive de Luffy, devenu un homme élastique après avoir ingurgité un fruit magique.

Je ne préfère même pas imaginer le rendu de la bouille du squelette Brook, le corps du cyborg Franky ou encore l’imposante moustache d’Edward Newgate. Je ne parle même pas des lieux inimitables comme l’île des Hommes-Poissons ou des antagonistes tels qu’Ener et Baggy, qui risquent d’être sacrément risibles en chair et en os.

Publicité

Au secours

Comme une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule, on sait également quel studio sera en charge de produire la série. Il s’agit de Tomorrow Studios, soit l’entité derrière le médiocre (et inutile) revival de Prison Break… Le producteur Marty Adelstein (Last Man Standing, Aquarius) enfilera la casquette de showrunner. Espérons qu’il ouvrira au moins un tome de One Piece avant d’entrer avec ses scénaristes, dont on ignore l’identité pour le moment, dans sa "writers' room".

Ce projet sériel est assez surprenant de la part d’Hollywood. Si One Piece est le manga le plus vendu de la planète, l’œuvre (et le support manga en général) n’a jamais été très populaire aux États-Unis, contrairement au Japon et même dans l’Hexagone. Bref, c’est assez décevant de voir Eiichirō Oda vendre son âme au diable, surtout à l’occasion des vingt ans de la saga, pour le plaisir des sériephiles amateurs et la bourse d’Hollywood.

Les lecteurs n’oublieront pas que l’équipage du Chapeau de paille et ses personnages au design maladroit mais attachant avaient déjà pris vie sous leurs yeux entre les pages du manga, quand Luffy avait déclaré vouloir traverser la Route de tous les périls.

Publicité

Par Adrien Delage, publié le 21/07/2017

Copié

Pour vous :