Channel Zero ouvre les portes de sa maison hantée dans le trailer de la saison 2

Après le programme pour enfants creepy à souhait, les créateurs de Channel Zero s'attaquent à la "No-End House", une maison hantée labyrinthique.

Alors que la première saison consacrée à l'émission hypnotisante Candle Cove vient de se terminer, Syfy a déjà dévoilé le thème de la saison 2 de Channel Zero. Sans surprise, il s'agit d'une nouvelle creepypasta intitulée No-End House. Nick Antosca (Hannibal) reste showrunner, coproducteur et scénariste de la série. La saison 2 sera également composée de six épisodes et sera diffusée dès 2017.

Publicité

La saison 1 de Channel Zero a su convaincre par l'ingéniosité de son scénario et cette exploration viscérale des phobies, comme peut le faire American Horror Story. La saison 2 s'intéressera à un sujet plus commun qu'une émission qui transforme les enfants en tueurs. Il s'agit de la maison hantée, passage obligé du genre horrifique. Bien entendu, Channel Zero traitera cette thématique à sa manière, en se basant sur une creepypasta née sur le Net.

Une maison sans issue

L'histoire de No-End House s'inspire du conte horrifique éponyme mis en ligne par Brian Russell. Cette étrange maison serait composée d'une infinité de chambres toutes plus bizarres les unes que les autres. Elle doit justement son nom au fait que personne n'a jamais pu en trouver la sortie. Dans la saison 2 de Channel Zero, c'est la jeune Margot Sleator qui ose pénétrer dans cette terrifiante demeure. Cette dernière est composée de six pièces, chacune comportant un secret plus sinistre que le précédent. Margot va finir par trouver une issue et découvrir que tout a changé depuis son excursion cauchemardesque.

Contrairement au mastodonte de Ryan Murphy et de Brad Falchuk, les acteurs de Channel Zero ne resteront pas les mêmes d'une saison à l'autre. La saison 2 accueille ainsi de nouvelles têtes, dont Amy Forsyth (Defiance, The Path) et John Carroll Lynch (Shutter Island, American Horror Story). Espérons en tout cas que le show nous trouvera un remplaçant aussi creepy que le monstre de dents.

Publicité

Par Adrien Delage, publié le 17/11/2016

Copié

Pour vous :