Claire Underwood est plus puissante que jamais dans la saison 5 de House of Cards

Formant un tandem avec Frank depuis le début, Claire sort de l’ombre et prend enfin son envol dans cette cinquième saison du drama politique. Attention, spoilers.

Depuis le lancement de la série, produite par David Fincher, Claire Underwood a toujours travaillé en équipe avec son mari Frank. Le duo politique fonctionne depuis des années et forme un couple atypique mais passionnant. Avançant dans l’ombre de Francis, "trumpisé" dans ce cinquième tour de piste, elle prendra considérablement plus de place au fil des saisons. De dirigeante d’une société de défense de l’environnement à présidente des États-Unis, il n’y a qu’un pas, que Claire a mis du temps à franchir. C’est dans cette cinquième saison qu’elle prend enfin le lead dans la série.

Publicité

Après des hauts et des bas, Claire et Frank ont mis leurs différends de côté afin d’accéder à la fonction présidentielle. En compétition avec Will Conway, le candidat républicain, le couple Underwood va user de ses dons de manipulations, poussés à l’extrême, pour remporter les élections. Dans cette quête du pouvoir, Claire s’investit totalement dans la campagne de son mari, jusqu’à enregistrer un message effrayant adressé aux concitoyens américains, laissant penser que sa propre ambition est mise de côté. Pourtant, lorsque Francis est obligé de laisser la présidence à Claire, par intérim, toute sa détermination est enfin révélée au grand jour, sublimée par un cadrage centré sur son visage éclairé. Le personnage joué par l’excellente Robin Wright, brise définitivement le quatrième mur et s’adresse à nous de manière froide mais assurée dans l’épisode 11 :

"Que ce soit clair : j’ai toujours su que vous étiez là. Mais je suis partagée à votre sujet. J’ai des doutes sur vos intentions et je ne sais pas quoi penser de cette attention. Mais ne prenez pas ça personnellement. Je ressens ça pour tout le monde."

Elle nous avertit qu’elle pèse dans le game et qu’elle compte bien reprendre les rênes. Il faudra désormais compter avec Claire Underwood, qu’on le veuille ou non, et même sûrement choisir son camp entre les deux têtes pensantes du couple Underwood. Durant le laps de temps où elle est présidente, Claire montre son vrai visage et ce changement hiérarchique dans le couple Underwood donne lieu à des échanges vifs et extrêmement tendus entre Claire et Frank.

Publicité

claireunderwoodhoc

© Netflix

Au début de la saison, Claire soutient coûte que coûte son mari, allant jusqu’à se prendre un pot de peinture par un opposant, lors d’une intervention devant la presse. C’est elle qui endosse les responsabilités devant les Américains que Franck n’arrive pas à affronter. Caché et reclus dans la Maison-Blanche, il laisse à Claire le soin de gérer leur image et c’est elle qui porte à bout de bras leur projet devant les citoyens et la presse. C’est aussi elle qui affronte le journaliste Tom Hammerschmidt qui accuse Francis de corruption. Bref, c’est Claire qui est au front et qui mène la bataille, d’une main de maître.

Après avoir goûté au pouvoir du bureau Ovale, Claire reprend sa place initiale de vice-présidente, joue des faux-semblants et feint de pas voir plus loin que les quatre prochaines années. Mais les Underwood nous avaient prévenus qu’ils comptaient bien imposer leur nom dans l’histoire des États-Unis, comme en témoigne le décompte de Frank : "2016. 2020. 2024. 2028. 2032." Des soutiens de toute part, du Congrès à la Maison-Blanche, surgiront afin d’interpeller Claire sur ses compétences et son avenir brillant. Tiraillée entre ses intérêts professionnels et sa vie personnelle, Claire est incontestablement celle qui a dû faire face aux plus grands obstacles.

Publicité

La série montre bien les travers de la société concernant l’égalité homme-femme, ne serait-ce qu’à travers les "Champs Élysées", ce club, sombre et secret, réservé aux hommes puissants. C’est en infiltrant cette secte d’hommes vêtus de grands capuchons rouges que Francis trouvera le moyen de convaincre les membres du Congrès de l’aider à remporter l’élection présidentielle. Mais sans l’aide de Claire, incarnation d’un empowerment féminin, il n’aurait jamais pu accéder à la Maison-Blanche. Elle a subi l’influence de son mari, qu’elle finira par renverser à son avantage et s’entoure d’autres femmes puissantes afin d’accéder petit à petit à la présidence.

Dans cette saison, Claire est enfin l’égal de Frank et prouve qu’elle aussi est sans pitié : elle n’hésitera pas à tuer son amant, en plein ébats, après lui avoir avoué tous les crimes de Frank. Claire s’est, en effet, mise au niveau de son mari, mais à quel prix ? Elle a franchi la ligne et a commis un meurtre, un des nombreux vices de Frank. Pourtant, dans un moment de lucidité, sa confession et son homicide font office de purgatoire pour Claire, qui se libère totalement de ses chaînes et de sa vie d’abdication, presque aveugle, envers Frank. En plus de le sommer de trouver un autre toit, elle lui dit dans le dernier épisode : "Nous sommes pareils, maintenant. Toi et moi". Et, à ce moment-là, Francis comprend qu’elle a changé et qu’il n’exercera plus la même influence sur elle qu’auparavant. Et c’est tant mieux. D’autant plus que Claire doit se détacher de l’image néfaste de Frank afin de mener à bien sa propre politique.

claireunderwood

© Netflix

Publicité

Francis finit par être rattrapé par ses vieux démons et, sous la menace d’un impeachment, préfère démissionner du poste de président afin de laisser sa place à Claire. Acceptant un poste haut placé dans le privé, il la convaincra de travailler avec lui afin de diriger le pays main dans la main. Si dans les premières saisons, Francis montrait son admiration pour sa femme, il semblerait que la soif de pouvoir l’ait surpassée. Il finira par avouer que c’est lui, avec l’aide de son fidèle acolyte Doug Stamper, qui a envoyé des informations compromettantes le concernant au journaliste Tom Hammerschmidt. Le but de cette manœuvre était de se saboter, se sachant coincé, afin de laisser le champ libre à Claire. On a bien du mal à croire à cette révélation même si aucun doute n’est permis quant à l’implication de Stamper.

Après cette révélation, Claire a la meilleure des réactions : "Je suis censée te remercier ?" Plusieurs fois tout au long de la saison, Frank rabaisse Claire mais elle le rembarre vivement à chaque fois. Ils travaillent peut-être ensemble, mais si elle en est arrivée là aujourd’hui, c’est uniquement grâce à son travail, sa détermination et son courage, autant de qualités qui la rendent si populaire auprès des Américains et des autres politiciens. Francis a beau clamer qu’il a fait d’elle une présidente, Claire s’est construite seule. Et c’est dans la dernière scène du season finale que Claire avancera ses pions dans sa nouvelle partie politique, en rivalité avec Frank. Il est en position de faiblesse puisqu’il a besoin qu’elle lui accorde la grâce présidentielle afin de poursuivre sa carrière dans le privé. Elle ne le fera pas et alors que le nom de Francis s’affiche sur son téléphone, Claire lui assène le coup de grâce. Elle rejette l’appel et se tourne vers nous pour annoncer la nouvelle ère Underwood : "À mon tour." Et là, nos poils se hérissent.

La femme de l’ombre, gravissant une à une les marches du pouvoir à la Maison-Blanche, a donc enfin réussi à obtenir la place qu’elle méritait vraiment sur l’échiquier politique. Dès sa prise de fonction, elle n’hésite pas à prendre les devants afin d’asseoir son autorité et déclare la guerre au groupe terroriste ICO dans une allocution alarmiste. Mettant le Congrès en porte-à-faux, Claire clame un discours en mettant en garde les Américains contre "un dirigeant qui sacrifierait le bien-être de ses citoyens, qui les traiterait comme des pions pour assurer son pouvoir", et le message est clairement adressé à son mari, qui regarde la retransmission télévisée en direct. Frank est prévenu : Claire aborde son mandat en opposition à son ancien allié. On a hâte de voir ce que Claire Underwood nous réserve dans la saison 6 en tant que présidente des États-Unis.

La saison 5 de House of Cards est disponible en intégralité sur Netflix depuis le 31 mai.

Par Mégane Choquet, publié le 07/06/2017

Copié

Pour vous :