©TheWB

David Boreanaz et Sarah Michelle Gellar apportent leur soutien au reboot de Buffy

On écoute Buffy et Angel.

©TheWB

De passage à la Comic-Con de New York pour défendre sa série SEAL Team, David Boreanaz n’a pas coupé à la question qui brûle les lèvres des fans de Buffy : que pense-t-il du projet de reboot de la série culte de Joss Whedon qui l’a fait connaître du grand public ? Jusqu’ici, l’acteur ne s’était pas exprimé sur le sujet, au contraire des enthousiastes Anthony Head (Giles) et James Marsters (Spike). Il a fini par donner un avis empli de sagesse, à l’image de son personnage de vampire centenaire revenu de tout (sauf de l’aaaaamour !) dans Buffy finalement.

Publicité

"Franchement les gens, c’est une bonne chose. Embrassons ce projet. Je suis très heureux pour ceux et celles qui y seront inclus. Ils veulent mettre en avant une nouvelle génération, proposer quelque chose de nouveau… Tout le monde veut du vintage, ils veulent retourner à cette époque, ce que je peux comprendre. Vous voulez nous revoir dans ces rôles. C’est génial, c’est cool, mais les choses changent, les histoires évoluent, les temps changent.

Je pense que c’est une super opportunité pour ce reboot de montrer dans quelle société nous vivons aujourd’hui, ce que nous pouvons faire avec la technologie. Comment on peut explorer ces relations à travers des métaphores. Je suis pour. Je pense que c’est fantastique. Cool pour eux. J’espère que le show deviendra un immense succès et suivra son chemin."

Sages paroles. D’autant que pour le moment, le projet de reboot de Buffy n’en est qu’à ses prémices, et il est impossible de dire avec certitude si on aura droit à un remake (la même série avec les mêmes personnages, incarnés par différents acteurs), un revival (une suite) ou encore à un spin-off centré sur une autre Tueuse. Vu les dernières déclarations de la showrunneuse, Monica Owusu-Breen, qui planche sur le pilote avec Joss Whedon, il semblerait qu’on se dirige davantage vers la dernière (et la plus intéressante) option.

Même dans le cas (le pire) où ce projet prendrait la forme d’un remake, et qu’un nouvel Angel voyait le jour sur le petit écran, David Boreanaz, toujours aussi zen, est OK. "Si quelqu’un peut se glisser dans mes chaussures et jouer mon personnage, merde, vas-y ! Je pense que c’est super, parce que je ne repasserai plus jamais par la case maquillage !"

Publicité

Quelques heures après les déclarations de David Boreanaz, Sarah Michelle Gellar, qui a incarné le rôle-titre entre 1997 et 2003, s’est aussi exprimée pour la première fois sur ce projet, auprès de People. Elle le soutient également, de façon beaucoup plus laconique : "À la fin, ce qui importe, c’est de raconter la meilleure histoire possible. Si une histoire continue, alors je pense qu’elle devrait être racontée à travers n’importe quelle incarnation possible."

"Je suis avec David", a-t-elle ajouté.

Par Marion Olité, publié le 05/10/2018

Copié

Pour vous :