MINDHUNTER

David Fincher plonge dans la tête d’un serial killer dans le premier trailer de Mindhunter

Mindhunter ou la naissance du métier de profileur.

Ce n’est pas la première fois que David Fincher se montre fasciné par les tueurs en série et le meilleur moyen de les attraper. Dans Seven, Brad Pitt tentait de comprendre l’esprit tortueux d’un meurtrier obsédé par les sept péchés capitaux. Dans Zodiac, Jake Gyllenhaal s’obstinait pendant plusieurs années à essayer de déchiffrer les énigmes laissées par l’un des serial killers les plus mystérieux de l’histoire états-unienne.

Publicité

Avec Mindhunter, le cinéaste prend à nouveau son scalpel sa caméra pour disséquer le cerveau malade des meurtriers en série, en s’intéressant cette fois à la naissance du métier de profileur. L’histoire se déroule à l’orée des années 1980. Deux agents du FBI – incarnés par Jonathan Groff et Holt McCallany – vont tenter de comprendre le modus operandi de plusieurs meurtriers. Ils inventeront dans la foulée le fameux terme de "serial killer" – comme on peut l’entendre dans ce premier vrai trailer (on avait eu droit à un teaser épileptique assez brillant il y a quelques mois) – et les bases du métier de profileur.

Créée par Joe Penhall, la série est basée sur le livre de John Douglas, Mindhunter: Inside the FBI’s Elite Serial Crime Unit, aka le plus grand profileur américain, qui a aussi servi de modèle au personnage de Jack Crawford dans Hannibal. Qu’avait ce super flic de plus que les autres ? Il a tout simplement réussi à se glisser autant dans la peau de la proie que du prédateur, résolvant ainsi de nombreux meurtres non élucidés. À la vision de cette nouvelle bande-annonce bavarde et technique, on se dit que les fans du Fincher période Zodiac ne devraient pas être déçus.

Il faudra toutefois attendre le 13 octobre prochain pour découvrir la première saison de Mindhunter, composée de dix épisodes (David Fincher en a réalisé trois). Bonne nouvelle pour les amateurs de prise de tête : elle a déjà obtenu une saison 2.

Publicité

Par Marion Olité, publié le 01/08/2017

Copié

Pour vous :